Et pour la p’tite dame, ce sera quelle pièce de catho? (l’art de savamment découper le catho…)


Et pour la p’tite dame, ce sera quelle pièce de catho?

Récemment un commentaire sur un de mes posts spirituels m’enjoignait de ne pas mélanger gastronomie et spiritualité, et en tout cas de ne pas utiliser les réseaux de bloggeurs gastronomes pour parler de religion. C’est aussi la faute de mon blog un peu bâtard : il est du coup répertorié à la fois chez les blogueurs culinaires et à la fois chez les blogueurs cathos. Du coup, je dois remercier la commentatrice : elle m’a fait me bouger mes neurones pour vous livrer ce billet. (nota bene, ceci n’est pas un réponse vindicative à son commentaire…)

J’ai un léger souci avec le concept du compartimentage des choses de la vie: je n’arrive pas à me saucissonner. Quand je fais quelque chose, quand je vis quelque chose, c’est tout mon « moi » qui y participe. Mon corps et mon âme. Quand je suis au travail, je gère mes budgets, je programme des sommes (indécentes) dans des campagnes de com, je me prends la tête avec mes collègues. Normal. Tellou au travail. Mais Tellou au travail, c’est aussi la femme (amis des stilettos bonjour..), la féministe (comment ça, j’ai des post-its roses parce que je suis une fille ?), la catho (révoltée par lesdites sommes indécentes quand des travailleurs gagnent 150 euros par moi sur les chantiers), la gourmet (petites salades préparées par bibi pour la lunch box) etc… Quand je travaille, rien de tout cela n’est mis de côté. De la même manière, quand je fais une activité « catho », je n’en suis pas moins pour autant une femme, qui travaille, gourmande et gourmet etc…. Je ne me vis pas saucissonnée, requise d’utiliser seulement telle ou telle part de ma personnalité ou telle compétence pour une activité précise.

Je suis aussi stupéfaite que nous vivions (enfin, surtout en France…je me sens moins concernée ici au Moyen Orient) dans un monde qui a peur à ce point de la dimension spirituelle des personnes. Alors que par ailleurs, on ne va pas en faire un plat quand une blogueuse culinaire met aussi en ligne une photo de ses petits enfants (c’est une grand-mère donc…ya pas que le thermomix dans sa vie), ou nous parle de son jardin (elle n’est donc pas enchaîné aux fourneaux par un mari machiste et rétrograde).

Alors quoi ? Peur de la contamination (il va me convertiiiiir !), peur d’être confronté à des idées qui pourraient me choquer, peur du regard des autres (la honte de dire que l’on est croyant ou que l’on s’intéresse aux discussions spirituelles!). En Europe, on enterre tout ça : tu es tout ce que tu veux, mais s’il te plait, pour ton propre bien, ne dis pas que tu es catho/musulman/bouddhiste/etc…Comme si le corps et l’âme pouvaient se saucissonner. Comme si l’un n’était pas influencé par l’autre. Pour les cathos, on ne serait donc « catho » que les dimanches à la messe ou lors des groupes de prières, où l’on discuterait de choses cathos, avec nos pairs qui nous comprennent . Passée la porte pour retourner dans le « monde normal », nous ne serions plus « le cul-béni » du dimanche.

Et bien non, ça ne marche pas comme ça. Nous n’avons pas à vivre notre foi de manière compartimentée. Nous n’avons pas à être des beaux salauds au bureau en semaine et aller se laver la conscience sur les bancs de l’église le dimanche. Nous n’avons pas à enlever notre habit de religieuse quand nous participons à « The Voice »  Je ne parle pas seulement de pratique ici : tout croyant ne vit pas uniquement de pratique. C’est la partie immergée de l’iceberg, la partie visible ! Parce que tout croyant, quelle que soit sa religion se sent modelé, retourné, travaillé par elle.  Et que l’on peut en parler non ?

Nous n’avons pas à réserver des parties de qui nous sommes à des semblables. Vous imaginez l’ennui ? Vous imaginez des fans de foot réservant leurs commentaires pour leurs potes du stade ou ceux du café et c’est tout ? Et puis hop, en dehors du stade, on ne parle plus de foot ? (je sais…certains d’entre vous, trouvent qu’en fait ce serait super, surtout en ces temps d’overdose due au Mondial). C’est le mélange qui est intéressant ! C’est de sortir hors de ses zones de confort où tout le monde est d’accord avec tout le monde pour aller voir ailleurs ce qui s’y passe et y être influencé aussi ! Et en matière de religion, en tout cas chrétienne, ce n’est pas faire du prosélytisme, c’est juste vivre, dans son temps, avec son temps.

« Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. (…) La communauté des chrétiens se reconnaît donc réellement et intimement solidaire du genre humain et de son histoire. » Constitution Pastorale sur l’Eglise dans le monde de ce temps « GAUDIUM ET SPES », Concile de Vatican II
Et pour la p’tite dame, ce sera quelle pièce de catho?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

5 commentaires

  • Lydia
    18 juin 2014 at 17:56

    Oh comme tu as raison Tellou! Merci pour les recettes et pour la spiritualité. Lydia expat à Berlin

  • Olivette06
    18 juin 2014 at 17:56

    Et vlan moi j’approuve et je rigole 😄 ! En ayant, pour des raisons de facilités de transports dû « regrouper » nos quatre enfants en école libre (libre si l’on veut) Je me suis souvent heurtée à ce genre de cloisonnement. Aberrant ! Vive toi Tellou et bravo. J’aime trop.
    Bien amicalement. Nicole.

  • ISCA
    18 juin 2014 at 17:56

    Bravo Tellou pour la réponse subtile au commentaire vulgaire. Quelle patience, en un mot : la classe !

  • Luce
    18 juin 2014 at 17:56

    Très franchement, je suis athée mais je suis parfaitement d’accord sur le fond de ton article, chacun doit vivre ses croyances comme il l’entend, du moment que ça n’empiète pas sur la vie des autres. La seule chose que je trouve « abusée » parfois, c’est de croiser des signes un peu trop…extrêmes? de religion dans la rue. Je vis dans un quartier de France où, quand je porte un jeans et un top, on me regarde de travers (et sans rigoler, autant de la part des hommes que des femmes) parce que je n’ai pas le visage caché. Donc il y a « vivre sa religion » comme toi tu le fais, dans le respect ect, et « imposer sa religion » (viande hallal dans les cantines pour tout le monde, plu de père Noël à l’école parce que ça ne convient pas à certains parents). Juste une parenthèse histoire de discuter, je n’ai RIEN contre les musulmans (tous les musulmans ne transforment pas leur femme en batman, mais venez faire un tour chez moi et vous aurez une vision un peu nuancée de la chose), mais j’ai quand même du mal avec tous les extrêmes quelle que soit la religion. Et je crois bien que c’est ce qui fait peur/induit le ras-le-bol chez les gens. Après, dès qu’il voient le mot « religion » ils explosent XD
    PS : pour le Père-Noël, je trouve ça un peu deg de priver tous les gosses de rêve si l’école a les moyens d’en faire venir un, surtout que pour la majorité des gens, Noël n’a plus rien de religieux mais est une simple fête pour les enfants justement. Et je suis plus que certaines que les enfants non-chrétiens vivant en France se foutent complètement de savoir si c’est autorisé par leur religion qu’on leur offre des cadeaux.

  • tellou
    18 juin 2014 at 17:56

    Bonjour Nicole! Je ne sais pas si je peux vraiment dire « et vlan! », mais en tout cas je crois que beaucoup de personnes, parfois un peu trop laïcardes, s’imaginent des choses, là où il n’y a pas lieu d’être. La religion, lafoi, c’est pas comme la varicelle: c’est pas contagieux!
    A très bientôt et merci encore pour ta fidélité!

Laisser un commentaire

Angel Cake

Le blog culinaire et spirituel d’une expat au Moyen-Orient.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Choose your language

Instagram

  • Quil me soit fait selon Ta parole Marie annonciation cathohellip
  • Leaves on my sourdough Its such a deep pleasure tohellip
  • My mini rosetree in the office gave me a lovelyhellip
  • Palmiers du matin Et soleil! Bonne journe IG! Morning palmhellip
  • Herb Loaf So moist tenderwell sooooo good! bakealong kingarthurflour yummyhellip
  • flowerstalking fleurs flower rose nofilter mylifeinpink lavieenrose

Me suivre...

Ici aussi…

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Tellou sur Hellocoton