Non la pandémie n’est pas le fruit du péché!!!


Image par Gerd Altmann de Pixabay

Ce matin à l’ouverture de ma boite email, je reçois le prêche du prêtre de ma paroisse pour la messe de ce dimanche.  Dans un ton qui se veut bienveillant, il nous donne une petite couche de dolorisme rédempteur (rien ne vaut un peu de souffrance en ce bas-monde pour partager la souffrance de Jésus et être sauvés nous aussi). Puis enchaîne avec le fait que cette pandémie est le fruit du péché. Le péché tue.

Et là, ma colère gronde. Et je ne peux la retenir. Alors allons-y :

Vous tous qui répandez ce genre de message vous êtes la honte du catholicisme.

Vous tous qui faites peur aux hommes et pensez les ramener dans vos églises et les faire s’agenouiller devant la croix ou le St Sacrement, vous êtes une dis-grâce.

Vous tous qui qui mettez le péché sur le dos des hommes, vous êtes des hérétiques, car ce n’est pas là le message de l’Evangile. Vous le tordez et vous devriez en avoir honte.  

Quand vous osez dire, écrire, prier que la pandémie est la résultante du péché des hommes, vous osez regarder le monde qui vous entoure et dire que les hommes sont fautifs de ce qui leur arrive, sont fautifs des désastres naturels. Vraiment ????? Ah ah !!! Cela vous arrange bien de mettre ce qui nous arrive sur le dos des autres hein ? Vous gardez les mains propres…. Et puis dites-le franchement : pour vous, les « péchés » sont ceux liés à la dérive de la moralité, à la perte de « valeurs », à  l’homosexualité, au mariage pour tous etc… N’en jetez plus, la cour est pleine.

Que ces prêtres et ces oiseaux de mauvaise augure relisent à nouveau leur Nouveau Testament !! Mais qu’ils relisent leurs Évangiles, bon sang !!!

Oui au temps de Jésus, le malheur était associé à un péché, une impureté. Mais qu’a fait Jésus ? Relisez bien… oui relisez bien maintenant que vous êtes confinés, avant de raconter des bêtises et de faire croire aux chrétiens qu’ils sont fautifs !!!!

Y-a-t-il un seul lépreux dans les Evangiles à qui Jésus a dit que sa lèpre était à la mesure de son péché ?

Y-a-t-il une seule personne impure au sens judaïque du terme, à laquelle Jésus n’a pas porté assistance parce qu’elle le « méritait » ?

Y-a-t-il une seule personne saisie par Satan à qui Jésus a dit « reste avec Satan puisque tu l’as mérité. Tes péchés t’ont conduit où tu es ! »

Y-a-t-il une seule personne dans les Evangiles à qui Jésus a dit « tu ne mérites pas d’être aimé parce que tu as péché ? » ou « avant d’avoir mon amour, avant d’être guéri, montre-moi à quel point tu te repens ! » ?

Vous tordez les Evangiles à votre profit. Vous êtes une honte. Alors oui, faites diversion! Faites semblant! Sortez vos Saints Sacrements, agenouillez-vous devant des crucifix miraculeux, faites des bénédictions Ubi et Orbi et assurez vous bien d’avoir obtenu votre indulgence ! Vous êtes une honte.

L’amour de Dieu est inconditionnel. Je répète bien fort, surtout pour ceux du premier rang qui n’entendent pas.

L’amour de Dieu est inconditionnel. La parabole du fils prodigue vous connaissez ? La femme adultère, ça vous dit quelque chose ? Je ne vais même pas m’abaisser à vous donner les références bibliques : cela vous obligera à aller relire un livre qui visiblement chez vous est devenu étranger et poussiéreux

Et ce n’est pas celui qui prie le plus fort qui sera le plus entendu : la parabole de l’ouvrier de la dernière heure, vous connaissez ?

L’amour de Dieu n’est pas conditionné au pardon. Il est là. Tu es aimé.

Et ton rôle d’enfant de Dieu c’est de répandre cet amour. Non pas de jeter l’anathème sur le monde. Qui es-tu pour juger ?

Enfant de Dieu, tu aimes comme ton Père.

Alors, regarde autour de toi. Qui a besoin d’entendre des paroles réconfortantes. Qui a besoin d’une présence, même à distance. Qui a besoin d’une écoute ? Qui a besoin d’aide concrète ?

Et regarde qui a besoin d’entendre qu’il est aimé.

« Le Seigneur mon Dieu m’a donné le langage des disciples, pour que je puisse, d’une parole, soutenir celui qui est épuisé. Chaque matin, il éveille, il éveille mon oreille pour qu’en disciple, j’écoute. » Is, 50

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Vos commentaires