Cake de Panna Cotta


 Je n’ai plus le temps comme avant de me balader sur les blogs des uns et des autres. J’ai mes préférés, dont je reçois généralement directement des nouvelles dans la boîte mails et pour les autres, je passe toujours par ce bon vieux blog-appetit. Ce qui est assez amusant, c’est que même en « blind-test » finalement, j’atterris toujours sur les mêmes blogs. Rien que le titre des recettes (puisque rien d’autre n’est mentionné), m’amène au hasard sur des sites que je découvre parfois, mais aussi souvent sur lesquels je suis heureuse de revenir. Et justement, ce qui est amusant, c’est que mon instinct me porte toujours vers les mêmes. Que vous trouverez d’ailleurs dans mon listing de mes sites préférés dans la colonne de droite de ce blog. Je crois que j’aime leur authenticité, leurs recettes simples, de bon goût et parfois originales. Les blogs que j’aime finalement n’ont pas forcément des looks de pros, mais les photos et les textes restent soignés. Ce sont des blogs où je sens vraiment la « patte » du blogueur, qu’il soit relativement connu ou pas, mais qu’il garde son intégrité vagabondant en dehors des modes, des séries télés ou de certains chemins commerciaux.

Aujourd’hui, sur mon propre petit blog, un autre dessert sans prétention mais néanmoins succulent: de la panna cotta. En fait, au-delà de la recette, somme toute basique, c’est surtout la présentation qui m’avait intriguée quand je l’avais vue dans un magazine. Et c’est vrai qu’une panna cotta préparée de cette façon, c’est drôlement plus convivial que des petits pots individuels, certes plus chics. Parfait donc pour un lunch entre copains.

Source : CVF juin juillet août 2014

panna cotta

 

CAKE DE PANNA COTTA

1 litre de crème liquide
6 feuilles de gélatine
100g de sucre en poudre
2 gousses de vanille

Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.

Verser la crème et le sucre dans une casserole. Ouvrir les gousses de vanille et gratter les graines noires. Les ajouter à la crème ainsi que les gousses. Faire chauffer doucement jusqu’à frémissement tout en remuant. Faire cuire 5mn quand la crème frémit.

Hors du feu ajouter la gélatine essorée et mélanger avec la spatule en bois.

Tapisser un moule à cake de film étirable et verser la préparation (attendre éventuellement qu’elle refroidisse un peu afin qu’elle ne fasse pas fondre le film si ce dernier est trop fragile). Placer au frigo au moins 8 heures.

Avant de servir, démouler le cake de panna cotta sur un plat et proposer un coulis de fruits frais pour l’accompagner.

Cake de Panna Cotta

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

4 commentaires

  • Anonyme
    10 mars 2015 at 22:50

    Merci beaucoup Isca! 
    De : ISCA
    À : telloublog@yahoo.fr
    Envoyé le : Dimanche 5 avril 2015 13h52
    Objet : Nouveau commentaire de ISCA [Angel Cake]
    #yiv0752583398 body {font:14px « Helvetica Neue », « Helvetica », Helvetica, Arial, sans-serif;}#yiv0752583398 a {color:#2BA6CB;}@media screen and (max-width:670px){#yiv0752583398 a[class= »yiv0752583398btn »] {display:block!important;margin-bottom:10px!important;background-image:none!important;width:100%!important;}#yiv0752583398 div[class= »yiv0752583398column »] {width:100%!important;float:none!important;}#yiv0752583398 table.yiv0752583398social div[class= »yiv0752583398column »] {width:auto!important;}#yiv0752583398 table.yiv0752583398respfont {font-size:12px!important;}}

  • pauline
    10 mars 2015 at 22:50

    Que c’est bon ça!

  • Anonyme
    10 mars 2015 at 22:50

    Merci Pauline!
    De : pauline
    À : telloublog@yahoo.fr
    Envoyé le : Mardi 10 mars 2015 23h50
    Objet : Nouveau commentaire de pauline [Angel Cake]
    #yiv7465276980 body {font:14px « Helvetica Neue », « Helvetica », Helvetica, Arial, sans-serif;}#yiv7465276980 a {color:#2BA6CB;}@media screen and (max-width:670px){#yiv7465276980 a[class= »yiv7465276980btn »] {display:block!important;margin-bottom:10px!important;background-image:none!important;width:100%!important;}#yiv7465276980 div[class= »yiv7465276980column »] {width:100%!important;float:none!important;}#yiv7465276980 table.yiv7465276980social div[class= »yiv7465276980column »] {width:auto!important;}#yiv7465276980 table.yiv7465276980respfont {font-size:12px!important;}}

  • ISCA
    10 mars 2015 at 22:50

    Ah, je suis totalement d’accord. Dès que je vois le mot « verrine », « cuiller apéritive », je fuis comme la peste. Pour un dîner, c’est tout de même plus convivial de partager un plat ou un dessert copieux plutôt que tous ces trucs très « chichi » et non pas chics à mon sens. On n’est pas au restaurant. A l’inverse, au quotidien pour la famille, les laitages fluides par exemple restent plus présentables individuellement, surtout s’il en reste. Pour conclure, j’apprécie ta panna cotta à partager que je vais sans doute tester.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »