Cheesecake light de Gordon Ramsay


Hello les loulous! Juste avant de se jeter sur ce magnifique Cheesecake, sachez que je viens (enfin) de toiletter un peu le blog et ai donc activé la fonction « Newsletter ». A vous donc de vous enregistrer pour recevoir dans votre boite à lettre électronique les nouvelles de ce merveilleux blog de divines gourmandises pour le corps et l’esprit.

Pour en revenir à F…. Gordon, lors de mon passage dans les terres de sa très Gracieuse Majesté l’année dernière, j’ai craqué sur le dernier opus du plus irrévérencieux des f…..chefs. « Healthy Appetite » est un chouette recueil de recettes équilibrées. Je ne dirai pas « light », mais en tout cas, un livre qui permet de cuisiner les fruits et les légumes de saison, d’accomoder les viandes et poisson; bref de préparer de belles assiettes sans finir par avaler le tube de citrate de Bétaïne. En général, c’est ce qui m’agace le plus chez les chefs (que l’on voit à la télé ou pas): il serait généralement admis que ce qui « donne du goût » est de faire cuire les aliments dans de généreuses quantités de beurre ou d’huile. On peut se moquer des Indiens qui cuisinent tout aux épices, mais nous avons une sacrée tendance à faire de même avec le beurre. Quid du goût de la salade quand elle est imbibée de vinaigrette? Quid du goût d’une belle côte de boeuf quand elle trempe dans le beurre? Au-delà d’une certaine quête d’un équilibre alimentaire, ce qui m’attire vraiment dans la cuisine c’est de (re)découvir le goût des aliments. Quand au beurre, laissons-le s’exprimer tout simplement sur une tartine de bon pain!

Bon, pour en revenir au cheesecake, la recette originale est à la ricotta (500g). Mon supermarché étant en rupture de ricotta mais ayant reçu des faisselles françaises (ok, les faisselles Carrefour au Moyen Orient c’est pas très développement durable, mais bon sang ce que ça fait du bien!), j’ai utilisé ces dernières égouttées. J’ai complété avec du fromage blanc 0%.
Il est bien évident que sur une recette comme celle-ci, on peut faire nettement moins allégé !
La recette originale est à l’orange et au Cointreau avec une pointe de cannelle. Pays musulman oblige, je supprime l’alcool pour ne pas incommoder mes invités. Le cheesecake était aussi servi dans la recette avec des oranges compotées et caramélisées.  Mais j’avais un beau stock de citrons verts qui n’attendaient qu’une belle opportunité pour s’amuser un peu….du coup, hop, dans le gâteau!


CHEESECAKE de GORDON RAMSAY

Pour 8 parts
Croûte
40 g de beurre allege, doux
150 g de biscuits type « digestives » allégés
1 blanc d’oeuf
L’appareil :
325g de faisselle égouttée
425 g de fromage blanc 0%
100g de sucre
1 CS de farine de maïs
3 oeufs
Le zeste de 3 petits citrons verts
Le jus des 3 citrons verts

Préchauffer le four à 150° C. Chemiser un moule à manqué à charnières (fond démontable) : Mettre le papier sulfuriser sur le fond et le clipser, avec le papier dans le moule. Ainsi non seulement le fond n’attache pas, mais le cheesecake se démoule facilement, et, cerise sur le gâteau, il n’a pas les marques de papier sur le côté.   Beurrer légèrement les-dits bords du moule
Pour la croûte, casser les biscuits grossièrements dans le bol d’un robot ménager. Les émietter à l’aide du robot. Ajouter le beurre et le blanc d’oeuf et relancer le robot : on obtient une pâte très molle. Etaler ce pâton dans le fond du moule à l’aide du dos d’une cuillère à soupe. Il faut bien répartir cette pâte et bien appuyer afin que cette croûte de cheesecake soit bien compacte.
(La recette initiale indique qu’il ne faut mélanger que les biscuits et le beurre, le blanc d’oeuf servant à recouvrir la croûte une fois cuite et avant d’y verser l’appareil à la faisselle)
Enfourner pour 10 à 12 mn jusqu’à ce que la croûte commence à dorer. Laisser refroidir un petit peu.
Pour la garniture à la ricotta/faisselle, mettre tous les ingredients dans le robot et laisser le mélanger. Verser cet appareil sur la croûte et enfourner 30mn, jusqu’à ce que les bords soient pris alors que le milieu du cheesecake soit encore un peu coulant. Arrêter le four mais laisser le cheesecake à l’intérieur afin qu’il refroidisse doucement et finisse de bien prendre. On peut le laisser dans le four toute la nuit. Le cheesecake étant définitivemnt milleur le lendemain. Une fois froid, le mettre au frigo.
Servir le cheesecake démoulé sur une assiette.

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

4 commentaires

  • Pauline
    6 février 2012 at 17:43

    Splendide ^^

  • clemence
    6 février 2012 at 17:43

    plus léger mais encore bien crémeux !

  • Eléonore
    6 février 2012 at 17:43

    Hum
    Ca a l’air drôelemtn bon!

  • Elise
    6 février 2012 at 17:43

    Bon allez je vais enfin tester cette recette pour l’anniv de ma meilleure amie (mais en pas light du tout!). Je ferai le debrief! Bises citronnées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »