APPLE PIE. Le vrai. L’américain. (et les secrets pour le réussir)


Best Recipe Apple Pie

Retour sur le blog avec la recette de l’apple pie américain. Le vrai. Celui avec une garniture bien épaisse, crémeuse et qui sent bon les épices.  Ce n’est absolument pas compliqué à réaliser, mais pour un résultat optimal, je vous mets les petits secrets qui vont vous donner un dessert « comme là-bas ».

Secret 1 : Le moule

Il vous faut un moule à pie. C’est un moule au diamètre plus petit que nos moules à tartes, mais qui est plus profond. J’avais acheté le mien en Angleterre et c’est vrai qu’il permet de faire des tartes avec une garniture bien épaisse. Très pratique pour les quiches aux légumes ou pour toute tourte de nos régions.

J’ai suivi la recette presque à la lettre.

  • La recette appelait de la margarine ET du beurre. J’ai tout fait au beurre n’ayant pas de margarine dans mon frigo
  • J’aurais du réduire la quantité de sucre puisque, comme toute recette américaine, la garniture est trop sucrée. Je n’ai pas voulu le faire, la pâte sablée n’étant pas sucrée. Mais c’était encore trop. D’autant que la mélasse de pomme ajoute du sucre aussi.
  • L’innovation personnelle est que n’ayant pas de « boiled cider » ou de jus de pomme réduit, j’ai utilisé du Rinse Appelstroop néerlandais. (oui, je suis française, expatriée au Moyen-Orient et cuisinant une tarte aux pommes américaine avec de la mélasse de pommes hollandaise : vive la globalisation !

Rinse Appelstroop

Secret 2 : la pâte

Je suis vraiment très satisfaite de la pâte. J’ai toujours des soucis avec les pâtes sablées qui ont du mal à se travailler. Celle-ci est très bien, ne se casse pas quand on l’étale et reste souple sans tourner à la semelle de chaussure.  Attention, le secret de la réussite de la pâte réside dans la quantité d’eau à ajouter. Trop peu et la pâte ne se tiendra pas. Trop d’eau et elle deviendra trop dure. Pour savoir qu’elle est la consistance la plus juste, il suffit de prendre une poignée de ce gros sable : si la pâte se tient, elle est prête. Si elle est encore trop grumeleuse, il faut rajouter encore un peu d’eau.

 

Secret 3 : la garniture

Plus les pommes seront tranchées finement et plus elles seront bien tassées dans l’apple pie.

Secret 4 : Les petits détails qui font la différence

Bien sur, l’on peut recouvrir l’apple pie d’un morceau de pâte étalée, tout simplement. Mais l’on peut aussi jouer avec des entrelacs de pâte, avec des feuilles, des motifs découpés a l’emporte pièce. Pour inspiration, allez voir l’instagram de Jojoromancer https://www.instagram.com/jojoromancer/?hl=en: les possibilités sont sans fin et si appétissantes !

Je sais que c’est dur d’attendre, d’autant que quand l’apple pie sort du four, l’on a qu’une envie : y plonger la cuillère. Mais si on attend son complet refroidissement, il est plus facile à découper et le jus de cuisson des pommes ainsi que les pommes ne se répandent pas partout. C’est plus facile et plus joli à servir.

 

Tourte aux pommes

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Vos commentaires