Journée des vocations: après les tomates et le beurre: les fruits!



Comme chaque année, vient la fameuse journée de prières pour les vocations. Ahhhh, chaque année, je l’attends de pied ferme celle-là.

Et comme chaque année, je ne suis pas déçue: le raccourci est très vite fait entre « vocation » et « prêtrise ». En plus cette année, on touche encore plus le gros lot vu que c’est « l’année sacerdotale » autrement dit, l’année que Benoît XVI a décidé de consacrer aux prêtres, à leur rôle etc.. Aux vues des dernières affaires, je crois qu’il ne doit pas être déçu.

Et bien du coup, cette année, non, je ne parlerai pas de la déception que j’éprouve à cette assimilation fort commune: vocation = prêtrise. J’ai déjà assez écrit dessus ici et là.


Par contre, depuis l’année dernière, j’ai assisté à deux mariages et une ordination. Ca, je préfère en parler. Je préfère parler de cet élan qui pousse des personnes à s’orienter vers une vie, à deux, tout seul, au service de l’autre, des autres, parce qu’ils savent que c’est comme cela qu’ils se réaliseront, parce que c’est comme cela qu’ils transformeront l’essai de leur baptême.


Je préfère vous parler de la joie profonde que j’ai vu dans leurs regards, de la fierté de prendre ce chemin-là. Je préfère vous parler du sentiment que l’on a à voir quelqu’un entrer dans une vie et se dire « c’est vrai, c’est là sa place », « c’est vraiment lui, elle ». Et nous sommes heureux de partager ces moments.   


C’est peut-être ça « l’appel », la « vocation ». C’est ce qui la distingue des choix lambda que nous faisons chaque jour. Est-ce que l’on a l’impression d’avoir Dieu à l’autre bout du fil? Pas certaine. La vocation serait plus la décision d’emprunter un chemin notre vie parce qu’on sent que tout notre être nous y pousse. On peut aussi se planter. Ou ne pas avoir les moyens de réaliser cette vocation. Ca arrive.

Du coup, pour cette journée des vocations, j’aimerai porter dans mes prières tous ceux qui font des choix de vie, qui les engagent véritablement; des vies de baptisés libres et adultes qui portent leurs fruits; des vies d’hommes et de femmes qui savent que servir et donner de l’amour autour d’eux c’est tout simplement rendre la Parole de Dieu vivante.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

2 commentaires

  • Grégus
    24 avril 2010 at 19:29

    Conseil de Lecture
    Bonjour, je suis tombé par hasard sur votre post. Je vous conseille la lecture d’un livre qui vient de sortir « Vous avez dit vocation ? » de Christoph Theobald. (250p chez Bayard) Vu ce que vous décrivez comme sentiments et de votre attachement à la vocation de baptisé, je suis sûr qu’il vous plaira !
    Bonne lecture peut-être, Grégoire

  • Claire
    24 avril 2010 at 19:29

    Je te rejoins tout à fait !! Je pense que chaque vocation est à choisir à nouveau chaque matin, que nos « petits oui » s’inscrivent dans un plus grand oui et s’y enracinent et tricotent notre vie.

Laisser un commentaire

Angel Cake

Le blog culinaire et spirituel d’une expat au Moyen-Orient.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Choose your language

Instagram

  • Quand tu es Franais de ltranger et que tu ashellip
  • Dans les palais des Mille et Une nuits  isfahanhellip
  • Attaquer le bitume avec lgance shoeaddict sotd
  • Good morning! Who wants some chocolate babka for breakfast? yumhellip
  • Its purpose is not only to allow you to travelhellip
  • Living your citizenship abroadVoting duty its a right a chancehellip

Me suivre...

Ici aussi…

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Tellou sur Hellocoton