J’te l’ai pas dit …parce que t’es catho. (coup de gueule)


 

 

 

…et que les cathos ça aime pas les pédés, ça condamne les avortées et ça veut pas euthanasier les vieux souffrants.

Mis à part pour les les vieux souffrants, la phrase, je l’ai entendu d’amis. Parfois très proches les amis. Parfois je ne l’ai même pas entendu parce que je n’ai su « l’ignominie » que bien après tout le monde (Entendre ici des gens normaux, pas cathos). A chaque fois ce fut : « naaan, mais tu comprends, je savais pas si je te le disais parce que je ne savais pas comment t’allais le prendre.« 

Alors aujourd’hui, après des élections présidentielles qui ont fait peur à certains de mes comparses cathos, après bien des pétitions dégoulinantes de verve loin d’être charitable que je vois passer (qui me donnent envie de vomir), après une certaine prière universelle de 15 août, là je pousse mon coup de gueule. Parce que j’en ai assez de me taire.

Y’en a marre, m…. ! Ghalas comme on dit en arabe chez moi.

Moi je suis parfois une fille un peu bête et je n’ai pas fait beaucoup d’études de théologie. Mais je sais un truc de base : un catho, c’est un type ou une nana qui suit ou tente de suivre les pas d’un va-nu-pied d’il y a 2000 ans appelé Jésus. La base de la base (genre comme en pâtisserie, vous avez besoin de farine de sucre et d’œuf), c’est ce que ce gars à l’époque a appelé l’AMOUR. Cette chose a plein de dérivatifs appelés compassion, charité, pardon, bref, tout ce qui peut se rapprocher du partage des sentiments de son prochain et d’accueillir ça à bras ouverts. PAS DE CONDAMNER. Pas de juger. Pas de proposer un style de vie que si tu l’acceptes pas tu vas griller en enfer.

Alors je vais te dire comment je prends la nouvelle de l’homosexualité d’un copain : « ouah mais c’est extra !!!!! Et ton copain, il est comment, et tu l’as rencontré comment etc…. » bref, pas différemment de ce que je fais avec une copine/un copain hétéro.

Et puis je vais aussi te dire comment je prends la nouvelle d’une copine qui vient de se faire une pilule abortive ou d’être passée entre les doigts d’un chir ? « oh la la ….ça va ? Je peux faire quelque chose pour toi ? Tu as besoin d’aide ? Tu m’appelles hein ? ». Bref, de la même manière que celle qui vient de passer une journée à l’hosto pour une opération bénigne mais pénible quand même.

Par contre, oui, ça me blesse que certains cathos (ceux qui écrivent des PU par exemple..) soient plus prompts à pointer le doigt, qu’à tendre la main. Oui ça me blesse que mes amis, pensent que la catho qui est en moi va condamner leur mode de vie.

Parce que soyons clairs. Je ne vais pas entrer dans les détails ici d’une théologie de la sexualité ou élucider de grandes questions de bioéthique, car d’autres sur plein de blogs le font mieux que moi, mais :

–          Je suis pour le mariage homosexuel. Je suis pour la possibilité éventuelle pour certains couples d’adopter ou d’avoir des enfants. Parce que ce que je vois chez mes amis homos en couple, c’est autant d’AMOUR que dans un couple hétéro et je n’ai pas encore vu en quoi ce qui se passe dans leur chambre altère leur faculté à élever et AIMER des enfants. On est d’accord tout de même sur le fait que l’on parle ici de la grande majorité, pas des « Priscilla folle du désert » qui se dandinent sur des chars lors de la Gay Pride.

–          Je suis pour l’avortement. Non, pardon, je rectifie : je suis POUR LE DROIT A l’avortement : nuance de taille, car non, à la base, je ne suis pas pour ôter la vie. Mais je considère qu’il y a des cas où quand des femmes en arrivent à ce stade (et je ne remets absolument pas en cause leurs motivations), elles doivent pouvoir effectuer cette opération, non seulement en toute légalité, mais encore dans un cadre médical et psychologique décent, compétent. Bref, pas sur une table de cuisine à avaler des mixtures et à s’arracher le fœtus au cintre à fringues.  

Alors, ce coup de gueule se termine par un appel : je n’attends pas que la majorité des cathos qui luttent contre le mariage homo, qui sont contre l’avortement adoptent des positions contraires. A la limite, je m’en fous. Mais voilà, j’aimerai juste que les cathos, soient de vais cathos. AIMEZ ! Notre religion n’est pas une religion de confort avec ses petits bastions à défendre, sinon Jésus ne se serait jamais adressé à des prostituées, à des pauvres, à des gros nases. Je ne dis pas non plus qu’être « Eglise de notre temps » signifie dire « Amen » à tout ce que nos sociétés peuvent nous concocter de « moderne ». Par contre, il me porte à coeur d’être Eglise en plein dans le temps dans lequel je vis, d’être au coeur des préoccupations des hommes et des femmes. Bref d’être là pour mes amis. Et les autres.

 

 

 

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

10 commentaires

  • Viollette
    12 septembre 2012 at 15:53

    Merci pour ce coup de gueule, je pense à peu près pareil. Et même quand je ne suis pas d’accord, tous les cathos ne montent pas au créneau, ne se perdent pas en discours de condamnation, ni même en débat. On est capable de dire « je ne suis pas d’accord avec ce que tu fais/as fait, mais je suis heureuse que tu en aies eu la possibilité, et je ne TE condamne pas », parce que ça aussi, certains chrétiens semblent l’oublier : c’est l’acte que l’on condamne, la personne on doit l’aimer, simplement, et se réjouir avec elle de ce qui la rend heureuse, et la soutenir quand elle est dans la peine. Toujours. Et pas tenter de la convaincre de changer d’avis.

  • Olivette06
    12 septembre 2012 at 15:53

    BRAVI BRAVO !
    Merci de ce coup de gueule, cela m’a fait beaucoup de bien Je partage à 100 % ta longue réflexion .!
    Bonne soirée. Amitiés.

  • brigitte
    12 septembre 2012 at 15:53

    Excellent !
    Bravo pour cette excellente analyse que je partage en tous points. J’y ai déjà réfléchi, non en tant que catho convaincue(que je ne suis pas)mais en tant que femme et en tant qu’élue amenée à célébrer des mariages. L’important c’est l’amour, l’honnêteté et le respect.
    Reste la question de la procréation assistée: est-ce un acte d’amour ou un acte égoïste? L’adoption est certainement un acte d’amour, pour la procréation assistée, c’est plus limite peut-être.

  • Angele2b
    12 septembre 2012 at 15:53

    Merci. Je ne suis pas catho du tout, mais cela ne change rien.
    Et j’aime bien l’illustration aussi.

  • S@bine
    12 septembre 2012 at 15:53

    Ahhh, voilà qui fait plaisir à mes neurones de catholique engagée, trop souvent cataloguée par les représentations des non-catho et encore plus trop souvent estomaquée par les croisades anti-tolérance de mes co-religionnaires!
    Au fait, précisions pour Brigitte, en tant que mère de 4 crapules en ski, je peux l’affirmer, je les aime de tout mon coeur et infiniment, mais je l’avoue, avec leur père, on les a d’abord conçus égoïstement, parce que ça nous faisait plaisir d’être parents (et de les faire, bon oui, aussi), parce que tant d’amour entre leur père et moi, ça débordait de partout, c’était tellement beau, il fallait bien que ça se concrétise aussi autrement, et on avait très envie de construire une histoire à plusieurs pleine de cet amour là. Alors honnêtement, je ne vois pas trop ce que changerait une procréation médicalement assistée dans le schmilblic.

  • Lucrésie
    12 septembre 2012 at 15:53

    Bonjour,
    On n se connait pas, mais je tenais juste à te dire que je suis sacrément impressionnée. Bon, je me doute que toutes les personnes de religion catholique ne sont pas des homophobes anti-abortifs et extrémistes en puissance, mais c’est vrai qu’avec tout ce qu’on voit, j’aurais personnellement eu un peu peur de me tourner vers une personne catholique (ou même appartenant à n’importe quelle religion, quand on regarde) pour avouer une éventuelle homosexualité. Personnellement je suis athée, et j’ai un grand père pas vraiment « catho » mais qui nous rabâche les oreilles avec « Dieu par ci, Dieu par là », qui ne supporte pas « les pédés » et pour qui tous les gens qui « ne marchent pas dans le droit chemin » sont des « diaboliques » (ou des sataniques, au choix, enfin ça se vaut, je crois que l’un comme l’autre ils finissent dans la même région hein lol).
    Je trouve ta mentalité vraiment extra et je tenais simplement à te le dire! Peut-être que ta génération est un genre de « transition pour un catholicisme plus moderne et plus tolérant »? Enfin après, l’Homme dans toute sa splendeur (dans le mauvais sens du terme) a utilisé la religion comme un moyen de s’imposer sur d’autres hommes et d’avoir un « pouvoir » plus grand, ce qui fait que les valeurs de bases sont un peu passées à la trappe…C’est bien si aujourd’hui on peut retrouver la valeur de base et faire abstraction de tout ce que l’Homme a imposé au fil de l’évolution religieuse.
    Enfin tout ça pour dire que si tout le monde était comme toi (et même les athées) eh bien le monde serait bien mieux loti!
    Bonne continuation ^^

  • marie
    12 septembre 2012 at 15:53

    bien dit. le pb est que les extrémistes sont mis en avant dans l’actualité quelque soit leur religion. la modération n’est pas sexy pour la tele ou la presse ; il leur faut de la bêtise et des avis tranchés pour soulever les foules

  • Isabelle
    12 septembre 2012 at 15:53

    On souffle…
    de lire d’un(e) chrétien(ne) autre chose que des ulcérations contre l’un ou l’autre (avortement, mariage homo…).
    Je suis ravie de lire autre chose que ces engagements purs et durs venant de nos frères qui, tout en étant recueillis le dimanche, ne peuvent s’empêcher d’être les premiers à juger autrui dès qu’ils sont sortis de l’Eglise. Est-ce que je sers bien ? Je n’en sais rien, mais une chose est sûre, c’est que je veux aider mon entourage (au sens large), lui apporter un petit plus, ne serait-ce que de la bienveillance, mais je ne veux pas le condamner, ni même le juger.
    Que Dieu m’en garde. Merci pour ce coup de gueule.

  • Hugo
    12 septembre 2012 at 15:53

    Je découvre, par hasard, votre « coup de gueule » et le partage complètement. je suis père catho, divorcé (houps !!!) remarié (re-houps !!!!) mais fréquentant une paroisse où nous pouvons (mon épouse = même profil) continuer à participer à l’animation et même communier (important pour nous !!!). Un catho, c’est quelqu’un qui écoute, qui essaie de comprendre…..Ce n’est pas tous les jours facile !!!!!
    Bon couage à vous.

  • Marianne R
    12 septembre 2012 at 15:53

    Je ne te connaissais pas avant de lire ton article…. et maintenant que je te connais (un tout petit peu) je suis heureuse de te connaitre! ^^
    Trés belle journée à toi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »