On peut vraiment monter au ciel? C’est où d’abord?


L’Ascension, c’est le genre de fête qui vous titille la foi (une fois qu’on a posé ses banderoles de militant syndicaliste puisque cette année ça tombe le 1er mai, et que ça, ça titille le gouvernement). L’Ascension, comme on la dit, rappelle ce que St Luc  a décrit dans son Evangile et dans les Actes de Apôtres: Jésus s’élèva et disparut de la vue des disciples. Il en écrit pas des tartines St Luc, vous pouvez aller vérifier: en 2 lignes c’est fini.
En une ligne aussi, brièvement, l’Ascension reste au coeur de notre foi: le Credo nous dit: « Je crois en Dieu le Père tout puissant blablabla..blablabla et en Jésus Christ blablabla monté aux cieux, assis à la droite du Père blablabla »
3 lignes en tout et pour tout pour créer un énorme lien, éternel, qui relie l’humanité à la divinité.

 

Mais très sérieusement, comment croire concrètement que Jésus est monté aux cieux? C’est quoi d’abord « les Cieux ». Souvent quand une personne décède on dit qu’elle est « là-haut » avec Dieu. Sauf que des siècles et des siècles de croyance en un « là-haut » on été mis à mal avec la conquête spatiale. Vous avez déjà vu un lanceur Ariane passer au milieu du Paradis vous? Il y a un astronaute qui rapporte avoir vu les gens « monter au ciel »? 

 

Ce que je retiens de cette Ascension, et bien au-delà de la montée vers Dieu, c’est un mouvement. Encore un. Est-ce que je peux sérieusement et concrètement croire que les personnes mortes  « montent » au ciel? Je ne crois pas. Est-ce que je peux croire que ces personnes entrent dans la plénitude de Dieu? Ca je le crois, parce que je crois que Jésus a fait ce premier pas. Et avec ce premier pas, le Christ m’entraîne dans un deuxième: celui de la croyance en une vie après la mort. Pas sur le « Village dans les nuages » (je regardais ce dessin animé quand j’étais petite, pas vous?). Je ne sais pas « Où » et à la limite je m’en balance. Ce qui m’importe ici c’est de croire en cet état d’Amour plus fort que tout. Chaque fois que des personnes qui me sont chères meurent ou sont sur le point de mourir, je me prends une bonne baffe, parce que cela remet en cause tout cela. Ma douleur, ma tristesse sont-elles plus concrètes que cette promesse de vie après la mort? Apparemment oui. Ma douleur et  ma tristesse sont là, elles s’accrochent, elles diminueront probablement, mais je crois, oui je crois que Jésus, quand il est monté aux cieux, ne l’a pas fait pour la gloriole. Il a montré, et il me montre encore aujourd’hui que tous les hommes vivent avec Dieu à leurs côtés sur terre, et vivront en Dieu quand leur voyage avec nous sera fini.

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Un commentaire

  • Fabienne
    1 mai 2008 at 21:11

    Moi aussi je le regardais enfant …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »