Une bénédiction pas si gay


Le 15 mars dernier (2021), la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a refusé que les prêtres puissent bénir les unions de personnes du même sexe. D’aucuns pourront se réjouir que cette dernière ait osé entrouvrir ses portes à une réflexion sur la communauté homosexuelle. Pour les refermer immédiatement : circulez il n’y a rien à voir. Mais qu’espérait-on ? Que pouvions-nous attendre d’une institution sclérosée, qui pourtant, si l’on en croit « Sodoma », pourrait probablement fournir la plus grande quantité de membres à la communauté gay de Rome ?

La Congrégation pour la Doctrine de la Foi se réfère au très condescendant Catéchisme de l’Eglise catholique qui stipule : « Selon l’enseignement de l’Église, les hommes et les femmes avec des tendances homosexuelles “doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste”».  Ce qui impliquerait par ailleurs que l’Eglise catholique fait preuve de discrimination juste. J’imagine qu’elle fait référence aux femmes ici notamment. Mais là n’est pas le propos de mon billet d’humeur. Pour en revenir à la communauté homosexuelle et cette nouvelle mesquinerie de la curie romaine, je note donc qu’il ne faudrait pas faire preuve de discrimination envers les homosexuels, mais que finalement en les stigmatisant, en les sortant hors de nos églises, c’est ce qu’elle fait précisément. Car non, s’il y avait respect, compassion et délicatesse, cette même curie romaine comprendrait qu’elle met au ban de sa communauté (Eglise ? Quelle Eglise ?) des personnes dont elle rejette l’essence même.

Cette décision deviendrait presque un plaisir à lire, tant elle donne à sourire (jaune). Je ris donc quand je vois que des prélats, dans un texte dégoulinant de morale offusquée, enrobé d’hypocrisie, veuillent encore pointer du doigt des homosexuels, quand par ailleurs, ces mêmes prélats ont fermé et ferment encore les yeux sur les cas d’abus sexuels et spirituels. Pour une bénédiction d’un couple de même sexe, combien de cas répertoriés dans le monde d’un iceberg abject et indécent de péché clérical ? N’ont-ils toujours pas compris que depuis quelques années l’Eglise n’a plus à se prononcer sur les questions de morale sexuelle ? Ses saints représentants ont tellement piétiné leurs propres discours qu’ils ne sont plus crédibles. En matière de morale sexuelle, les prélats romains devraient arrêter de regarder la paille dans les yeux de leurs ouailles, et enlever la poutre dans leurs propres yeux ; lesdites poutres pouvant probablement donner une nouvelle charpente à Notre Dame.

Quant à cette fameuse bénédiction (que par ailleurs certains prêtres accordent à des couples dont l’un des deux n’est pas forcément baptisé), elle fait partie des sacramentaux qui sont « des signes sacrés institués par l’Église dont le but est (….) de sanctifier les différentes circonstances de la vie ». Ils sont aussi un moyen de nourrir la « piété populaire » en bénissant les actes, les objets ; piété populaire considérée comme sagesse chrétienne, un « humanisme chrétien » fait de « bon sens chrétien ». Or, le bon sens chrétien, son « humanisme », permet la bénédiction des médailles, chapelets, grigris, mais aussi maisons, voitures, tracteurs, et armes à feu. Mais pas la bénédiction d’un couple de même sexe.

Nous sommes bien loin du sens premier de « bénédiction » qui est de dire le bien. Encore une fois, la curie romaine recule, là ou le Pape François tentait d’avancer avec bienveillance :

« Si une personne est gay et qu’elle cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger? », s’était-il interrogé en juillet 2013. Si le Pape François ne jupe pas, sa curie romaine, homophobe, a jugé.

(Article paru dans Témoignage Chrétien)

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Un commentaire

  • SophiePTML
    2 septembre 2021 at 15:20

    Tout à fait… Il y a encore du chemin à parcourir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…