L’Ascension, à bord d’une navette spatiale, mais pour aller où? Et faire quoi?




Ac 1, 1-11

  Mon cher Théophile, dans mon premier livre j’ai parlé
de tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le commencement, jusqu’au jour
où il fut enlevé au ciel après avoir, dans l’Esprit Saint, donné ses
instructions aux Apôtres qu’il avait choisis. C’est à eux qu’il s’était montré
vivant après sa Passion : il leur en avait donné bien des preuves, puisque,
pendant quarante jours, il leur était apparu, et leur avait parlé du royaume de
Dieu.
Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas
quitter Jérusalem, mais d’y attendre ce que le Père avait promis. Il leur
disait : « C’est la promesse que vous avez entendue de ma bouche. Jean a
baptisé avec de l’eau ; mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez
baptisés d’ici quelques jours. »
Réunis autour de lui, les Apôtres lui demandaient : « Seigneur, est-ce
maintenant que tu vas rétablir la royauté en Israël ? »
Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les délais et
les dates que le Père a fixés dans sa liberté souveraine. Mais vous allez
recevoir une force, celle du Saint-Esprit, qui viendra sur vous. Alors vous
serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux
extrémités de la terre. »
Après ces paroles, ils le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une
nuée. Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que deux
hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : « Galiléens,
pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du
milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers
le ciel. »

 

Ahhhh, enfin le Pont de l’Ascension. L’année dernière nous avons rappelé quelques basiques Cette année, on va élever le débat (ah ah ah..le jeu de mots!) Donc:

Questions de l’Ascension :

        Mais où est
parti Jésus ?

 Pourquoi
est-ce qu’il laisse encore une fois les Apôtres ?

 

Jésus qui s’élève et qui disparaît dans une nuée,
aujourd’hui ça s’appelle monter à bord de la navette spatiale pour rejoindre l’ISS
et se mettre en orbite autour de la terre. Est-ce que tous les astronautes font
leur Ascension…je ne crois pas. Où est passé Jésus alors ? Aux dernières
nouvelles, ni Hubble, ni l’équipe de l’ISS ne l’ont aperçu, il n’est pas en
orbite dans l’espace.


Cette question nous travaille quand même un peu
puisque Jésus nous montre le chemin. J’aime bien savoir où je vais…pas vous ?
Et si ce texte, pas au fait des dernières évolutions technologiques spatiales
voulaient simplement nous dire que de personne « présente »
physiquement, Jésus est passé à un état
de personne « présente », mais d’une autre manière. Souvent dans la
Bible quand Dieu agit il y a une nuée, du vent ou de la lumière. Ici Dieu agit
aussi, en nous ôtant de la vue son fils, mais en le réintégrant pleinement avec
lui. Ce qui présage du fait que notre Ascension ce sera un jour, après notre mort, d’être pleinement avec lui. Et
si aussi, nous pouvions faire notre ascension tous les jours, en étant avec lui
tous les jours ? De la même manière que nous pouvons trouver tous les
jours de quoi fêter Pâques
, nous pouvons certainement, tous les jours, nous
rendre compte de la présence de Dieu en nous.

Dans ce texte aussi, Jésus laisse, encore une fois, et
là c’est la dernière, ses Apôtres. Vous vous souvenez qu’il les avait déjà
plantés 3 jours là lors de sa mort. Et déjà, les Apôtres avaient pris peur et
avaient renié le Christ. Du coup, maintenant que Jésus, depuis 40 jours qu’il
est avec eux leur répète qu’il va encore partir et cette fois-ci
définitivement, on peut comprendre leur crainte : mais que va-t-on faire
sans toi ? Pas vraiment envie d’être lâchés par Jésus. Et ça se comprend
non ? Combien de fois ne disons-nous pas : « Dieu m’a lâché »,
« je n’y crois plus, il est où ? ». C’est plus facile d’être
accompagné sur le chemin. C’est plus facile d’avoir un « gourou »
parfois. Mais je me dis aussi que si Jésus part c’est aussi pour passer le
témoin. Pour nous dire que le boulot, ce n’est pas à lui de le faire, en tout
cas pas tout. Le royaume de Dieu dont il parle dans les Béatitudes (« heureux
les pauvres etc… ») c’est peut-être à nous aussi de le construire. Alors,
finalement, pour nous laisser place sur le chantier, Jésus nous passe la
truelle et s’efface. MAIS, il l’a promis, il ne nous laisse pas démuni :
il nous enverra l’Esprit Saint. Mais ça c’est une autre histoire…on se retrouve
pour Pentecôte ?

 

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Vos commentaires

Translate »