Sheri, à taaaable!! Empereur vert et sa purée au lait de coco


Habitant les pieds dans l’eau du Golfe persique, les poissonneries ici ne manquent pas de variétés de poissons. Seul souci: les reconnaître. Pas facile parce que les noms sont généralement les noms communs donnés par les peuples arabes ou indiens.
Exemple typique de cet empereur que j’ai acheté en « sheri ». Qu’était-ce donc que ce fameux « sheri fish » qu’apparemment les gens s’arrachaient? (Il faut dire qu’à 1,20 euros le kilo, on peut faire le plein de poisson..) Bref, il m’a fallu quelques intenses recherches sur Google pour comprendre que le sheri fish était en fait une variété d’empereur.
Au départ, en voyant la bête je l’imaginais déjà au four, à cuire doucement le ventre rempli d’herbes aromatiques. Souci: je ne sais pas encore bien spécifier mes demandes au poissonnier. Donc évider le poisson pas de souci, mais pour la découpe, là, il y a du avoir des problèmes de transmission et de réception de données: je me suis retrouvée avec un poisson, certes évidé, mais coupé en tranches, genre steack. Tant pis, on fait avec, et mes herbes aromatiques prévues se transformeront donc en pâte verte dont je badigeonnerai le poisson.
Pour la purée, j’ai voulu l’essayer avec un peu de lait de coco, histoire de la rendre un peu plus exotique. A la maison, j’ai du lait de coco déshydraté. C’est vraiment très pratique: il n’y a qu’à rajouter de l’eau chaude pour le reconstituer. Il se conserve mieux et je l’utilise au fur et à mesure. Je pense qu’il se trouve en France dans les épiceries indiennes voire orientales. En tout cas à Paris, j’en achetais chez nos amis indiens installés rue du fbg St Denis, vers la Gare du Nord.
Au final, un dîner assez sympathique et rapide pour deux, le plus long est la cuisson des pommes de terre. C’est parti pour la recette!

EMPEREUR VERT ET SA PUREE AU LAIT DE
COCO


Pour 2 personnes:
2 tranches d’empereur
2 peites oignons nouveaux (cives)
10 branches d’aneth
2CS d’huile d’olive
sel et poivre
3 à 4 grosses pommes de terre
10cl de lait de coco (liquide ou déshydraté à reconstituer)

Préparer la purée. Éplucher 3 à 4 pommes de terre et les faire cuire dans de l’eau bouillante salée. Une fois cuites, les réduire en purée et la détendre avec du lait de coco.
Préparer la pâte verte à l’aneth. Dans le hachoir électrique, mélanger les oignons nouveaux, les feuilles d’aneth (pas les tiges), l’huile d’olive, sel et poivre.
Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans un poêle et y faire revenir rapidement les morceaux de poisson sur les deux faces. Retirer de la poêle. Badigeonner les faces des morceaux de poisson de la pâte verte à l’aneth.
Disposer le poisson dans un plat allant au four et enfourner 10mn.
Servir la purée et le poisson immédiatement.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Étiquettes :
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

4 commentaires

  • clemence
    29 mars 2010 at 11:24

    1,20€ le kilo ?? effectivement, il faut en profiter !

  • Virginie
    29 mars 2010 at 11:24

    Cette p’tite sauce verte me paraît excellente pour accompagner le poisson!

  • cannelle68540
    29 mars 2010 at 11:24

    un beau plat inventif et coloré!

  • dani
    29 mars 2010 at 11:24

    Une belle assiette gourmande!j’adore!!

Laisser un commentaire

Angel Cake

Le blog culinaire et spirituel d’une expat au Moyen-Orient.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Choose your language

Instagram

  • Gares expatenvacances gare graphic architecture
  • French tradition at its best the little cake at thehellip
  • a vous change de lArabie! expatenvacances hauteloire hauteloiretourisme auvergne backhome
  • Ce qui rejoint en partie ce que dit St Thomashellip
  • Tous les matins du monde lepuyenvelay homesweethome auvergne
  • Bonjour lyon ! Always a pleasure to come back tohellip

Me suivre...

Ici aussi…

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Tellou sur Hellocoton