Vatican le fait exprès? Désolée, mais je ne suis plus…



A croire que cela devient une manie. Après la levée des excommunications des évêques Lefebvristes, voici que Vatican revient en force avec ses gros sabots tradi : l’excommunication de la famille et du personnel médical ayant pratiqué une IVG sur une fillette de 9 ans, enceinte de jumeaux des suites de viols répétés de son peau-père. 
Et vlan, sur une situation déjà ignoble, voilà que Vatican donne raison aux évêques !
Soyons clairs : l’Eglise défend la vie et toutes les vies et c’est normal. On peut éventuellement comprendre qu’elle se sente déstabilisée dans ses positions si une seule fois elle disait « oui, dans ce cas-là l’avortement était nécessaire ». Mais Vatican a-t-il bien pris la mesure de l’horreur vécu par cette fillette ? Je dis Vatican et non plus l’Eglise, parce que l’Eglise, c’est vous et moi et que là, non, je dis stop. Déjà, en temps normal je suis POUR la contraception et POUR l’accès des femmes à des conditions d’IVG médicalisées ce qui est mieux que les trifouillages d’utérus à l’aide de cintre ou d’injection d’acide allongée sur la table de la cuisine d’une faiseuse d’ange.  (oui, une catho pour l’avortement, vous en avez une, excommuniez-moi)
Mais là ? Comment une Eglise qui prône la compassion, le pardon, le soutien aux plus petits et aux plus pauvres peut valider une double peine à cette fillette : non seulement elle est marquée à vie par ce viol et les conséquences, mais en plus elle doit porter sur ses épaules la culpabilisation énorme d’être à l’origine de ces excommunications.
Pendant ce temps-là, le beau-père a « juste » violé.
Il semblerait donc pour Vatican que le tripotage des fillettes et des enfants en général semble bien moins grave qu’un avortement thérapeutique. Mais ça, on le savait déjà non ?

Au cas où certains vaticanisants liraient ce blog, j’aimerai faire passer les messages suivants :

– Vatican pourrait se recentrer sur les vrais soucis qui traversent l’Eglise plutôt de s’arcbouter sur des positions intenables à notre époque.

– Depuis quand on re-confond justice divine et justice temporelle ? Que des types en soutane osent parler de « justice divine »  me semble déplacé au regard de l’Evangile. Il me semble qu’il y a 2000 ans, un type en sandales et pauvres nippes qui se baladait en Judée disait « il faut rendre à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu ».

L’Eglise, nous, croyons en ces valeurs : le pardon, la compassion, la miséricorde, l’amour. Merci de se recentrer là-dessus au lieu de s’en éloigner à grands pas.

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

8 commentaires

  • Nathalie
    10 mars 2009 at 15:13

    BRAVO.
    Tu mets le doigt sur une des raisons pour lesquelles je ne me considère malheureusement plus comme catholique pratiquante (voire, de plus en plus, comme catholique tout court).

  • vanessa
    10 mars 2009 at 15:13

    je découvre l’info en lisant ton post et je suis bien d’accord avec toi ! Enceinte à 9 ans à cause de viols répétés, quelle horreur ! Pauvre enfant, fichons lui la paix, qu’elle puisse se reconstruire, si elle le peut !

  • Aliénor39
    10 mars 2009 at 15:13

    je te soutiens à 100% dans ton propos : on sera 2 à être excommnuniées !!

  • CoinCoin
    10 mars 2009 at 15:13

    Et de 3 !
    Moi aussi, comme toi, je suis POUR la contraception et l’avortement et surtout totalement scandalisée par ce manque d’ouverture (une fois de plus…) du Vatican.
    C’est pas avec des actes comme celui-ci qu’on va re-remplir les églises qui se vident…

  • plume
    10 mars 2009 at 15:13

    Je serai capable de défiler dans les rues pour le droit à l’avortement s’il était remis en question en France. Moi 4 fois mère.
    Et pourtant je suis catholique, jusqu’au bout de moi.
    Cette histoire me donne la nausée. Comment expliquer une telle position du Vatican aux catéchumènes? Moi je ne sais pas faire. Parce que je ne suis pas du tout d’accord, parce que je ne comprends pas, je n’accepte pas, je refuse de trouver des justifications à ce pape-là.
    Le fossé se creuse, jour après jour, entre le peuple des croyants et l’Église officielle. En tout cas entre elle et moi, et je crois que je ne suis pas la seule.
    Et tout cela est du pain béni pour les évangélistes qui recrutent en masse. Dans une période où beaucoup sont amenés à reconsidérer quel est l’essentiel, à redonner de la place au spirituel dans leur vie, ça se conçoit ça assez facilement quand le Vatican prend de telles positions…

  • Lolotte
    10 mars 2009 at 15:13

    Honnetement, Vatican ou pas, ces gens sont des hommes mais on se demande ou est passe leur humanite!

  • Florence
    10 mars 2009 at 15:13

    La vie, c’est Jésus !
    Je ne dirai que ceci : soyons miséricordieux, par Amour pour Jésus, lui qui nous aime infiniment !
    « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. » Luc, 6, 36-38
    Pour compléments d’info : http://www.famillechretienne.fr/societe/bioethique/le-temoignage-du-cure-de-la-paroisse_t7_s29_d50057.html
    http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/espace-presse/communiques-de-presse/communiques-autres-instances/des-eveques-sexpriment-a-propos-du-drame-de-la-fillette-de-recife.html

  • Pierre
    10 mars 2009 at 15:13

    Inquiétant
    Le plus inquiétant dans tout cela, c’est la « droitisation » galopante du Vatican qui, à ce train là, va retrouver dans son giron tous les ultra-puritains américains, les mouvements violents anti-avortement ( on y a vu des agressions physiques de médecins), et, pourquoi pas, les créationnistes! La réponse du Vatican sur l’affaire Williamson est éclairante: on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. Drôle de cuisine dont on ne dira jamais assez qu’elle est préparée, pesée, imposée après mûre réflexion. Le ton du Pape (Ahhh nous n’avions pas pensé faire autant de bruit…!) ne peut s’expliquer que de deux manières: soit il est incompétent et irréfléchi et on lui présente des dossiers bidonnés, soit il est sacrément (c’est le mot) tartuffe. Je crois plus à cette dernière explication. En tous les cas, voilà une nouvelle preuve de la pertinence du principe de Peter!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »