Cookies cuits dans la voiture (comment allier gourmandise et développement durable)



Il y a des jours où quand il fait très chaud en
Europe, on se dit que l’on cuirait bien un œuf sur le capot de la voiture. Ici,
dans le Golfe persique, en plein été, ça devient une réalité avec des piques de
chaleur en journée à 50°. Dans le journal local un jour j’ai vu qu’une expat américaine
avait tenté l’expérience, avec des cookies. Etant un peu Desperate Housewife
sur les bords et n’ayant que ça à faire, je me suis aussi lancée dans l’aventure.
 

 

D’abord, faire préchauffer le four. Facile, on
met la voiture au soleil 10mn. Le matin, c’est encore mieux, c’est là où il
fait le plus chaud. Pendant ce temps-là, on prépare la pâte à cookies. J’ai repris cette recette américaine.


Ensuite, il suffit de mettre la plaque du four
avec les cookies  sur le tableau de bord et de patienter 2h30 – 3H.


A la fin ? Les cookies sont vraiment cuits.
Pas desséchés. Cuits. Ce ne sont pas les meilleurs cookies du monde (mais la
recette de la pâte n’était pas exceptionnelle), mais ils ont quand même bien
accompagnés le café et le thé.
Aux vues du résultat, je
me demande maintenant si je ne vais pas tenter à nouveau l’expérience avec des
meringues qui elles, nécessitent une cuisson lente dans un four pas trop chaud.

Outre le fait que ce soit assez marrant à faire, ce n’est à  recommander que pour les désespérés des cookies  ou des scouts qui partent en camping par exemple et n’ont pas de four à porter de main.

 

Quand j’ai repris la voiture à la fin de la « cuisson »,
je pense qu’il devait faire facilement 60° dedans. Pour le côté développement durable, certes, la chaleur naturelle a cuit les cookies, par contre après, quand j’ai repris la voiture, il a quand même fallu que je mette la clim’ à fond histoire de ne pas mourir étouffée entre mon domicile et le supermarché.



Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

5 commentaires

  • GOB
    23 août 2010 at 23:33

    C’est, comment dire…. original
    Si j’avais su, j’aurai tenté la fabrication de la glace à la vanille dans mon jardin, l’année dernière

  • Val
    23 août 2010 at 23:33

    C’est la 1ère fois que je vois qqchose d’aussi original!!!!!! Bravo, sympa! Bisous

  • Célineàlacuisine
    23 août 2010 at 23:33

    Delirante ton histoire… nous aussi nous pourrions faire cuire beaucoup de choses dans le 4*4 à Djibouti… les 50° ne nous font pas peur… Où es tu expat ?
    Bises,

  • esom
    23 août 2010 at 23:33

    excellent! vers mon nouveau chez moi ils cuisent des oeufs avec une eau de source qui sort à 80°c je ne connaissait pas le livre dont tu m’as parlé je note je vais le chercher! en tout cas je reviendrais les qq recettes que je viens de voir sur ton blog me plaisent beaucoup!

  • ghislaine58
    23 août 2010 at 23:33

    alors ça c’est pas banal ! comme quoi on trouve toujours des solutions quand on est gourmand !
    amicalement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »