Les jupes en marche! Parce que l’Eglise vaut bien ça…



Dans ces pages je vous avais déjà parlé du Comité de la Jupe, lors de la malheureuse phrase d’André Vingt Trois. C’est ici et ici.  Aujourd’hui, le Comité décide de faire vivre l’étincelle créée à ce moment-là mais de porter la flamme vers une réflexion plus générale sur le devenir de l’Eglise, pour tous, avec tous. Le Comité vous invite tous et toutes pour « une marche pour l’avenir, en Eglise. » le 11 octobre prochain, à Paris et dans toutes les villes de France où cette marche sera possible car organisée par des bonnes volontés locales. Je vous laisse leur message d’appel où vous trouverez toutes les coordonnées pour nous rejoindre. N’hésitez pas à visiter le blog aussi pour plus d’info! N’hésitez pas à nous rejoindre ou à nous contacter pour plus d’information!
(NB, Cette marche, n’est en aucun cas une manif’ de vieilles féministes aigries. C’est un moment ensemble à réfléchir sur ce que nous voulons de l’Eglise, de nos apostolats. )


« Le
tout, ce n’est pas d’avoir une jupe, c’est d’avoir quelque chose dans la
tête »
.
 

 C’est
par cette phrase d’André  Vingt-Trois, cardinal archevêque de
Paris, Président de la Conférence des évêques, que pour nous, tout a commencé.
 

 

 Si
comme nous, ces mots vous choquent,  si les récents
événements  de l’hiver vous ont attristé(e) ou interrogé(e), et si vous
voulez contribuer à construire l’Eglise de demain, une Eglise prophétique qui
dépasse les discriminations de sexe, qui ne soit plus seulement que l’Église
des clercs, mais celle de tous et donne leur place aux laïcs, femmes et hommes,
dans ses instances de décision, rejoignez le Comité de la Jupe.
 

 

 Nous
invitons tous les catholiques, engagé(e)s ou non,  pratiquant(e)s
ou non, à la première « Marche pour l’avenir, en Eglise », le 11octobre prochain, à Paris et en région, partout où nous serons en
nombre.
 

 

 Son
nom : « Ite Missa est », parce que sur ce sujet, nous ne pensons pas
que « la messe est dite ». Bien au contraire, nous nous souvenons que ces mots
nous envoient, vers les autres, vers le monde, vers l’avenir, et c’est bien là
que nous avons l’intention d’aller.
 

 

 Hommes,
femmes, familles, groupes d’amis, mouvements, associations, prêtres et diacres,
et même les évêques s’ils le souhaitent, tous y sont fraternellement conviés.
 

 

 Ce
dimanche-là, lors d’une marche d’environ 3 heures on parlera de l’avenir, de
l’Eglise que l’on souhaite voir éclore, de ce que le christianisme peut
apporter à notre société.
 

 

 Aussi,
nous comptons sur vous. Celles  et ceux qui seraient prêt(e)s à
suivre cette marche et aussi à collaborer à sa préparation peuvent nous
contacter : comitedelajupe@laposte.net.
Même si, pour diverses raisons, vous ne pouvez en être, merci de faire circuler
l’information autour de vous et de mobiliser toutes vos connaissances. Ce sera
votre façon de participer.
 

 

 Nous
avons particulièrement besoin de vos contacts en région
, car, certes,
« Paris vaut bien une messe », mais ne fait pas la France! Nous savons
que la participation des régions est essentielle.
 

 

 Nous
croyons que cette première initiative forte de laïcs en France est un moment de
la vie de l’Eglise précieux, riche de potentialités, tout particulièrement en
ces temps où la confiance est troublée.
C’est l’occasion de se parler,
de regarder devant, ensemble, dans la liberté et l’écoute mutuelle!
 

 

 Notre
ardeur est grande, notre conviction aussi qu’il ne faut pas se démettre, mais
agir. Notre Eglise, celle dont nous sommes membres et que nous chérissons
toutes et tous, sera ce que nous désirons pour elle. Il est temps de
l’accompagner vers sa renaissance      afin qu’elle soit toujours
plus fidèle à sa mission.
 

 
  Bien à vous et merci de votre concours.
 

Anne
Soupa et  Christine Pedotti, cofondatrices du Comité de la Jupe

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Un commentaire

  • Claude
    12 octobre 2009 at 16:07

    Vous avez bien fait…
    Il fallait saisir la balle au bond. Il fallait en avoir l’audace pour faire découvrir qu’à partir de cela on pouvait aller vraiment beaucoup plus loin, qu’il ne s’agissait ni d’un caprice, ni d’une colère.
    Cette étincelle a pu allumer ce feu par ce que vous avez compris que le malaise est devenu insupportable. Derrière cette phrase qui pour certains semble anodine, il faut y voir la traduction d’une pensée. Rien ne sort d’une bouche sans raison. Il y a eu plus fort encore qui est passé inaperçu dont les conséquences sont déplorables.
    Bon courage de vous dévouer pour nous tous.

Laisser un commentaire

Angel Cake

Le blog culinaire et spirituel d’une expat au Moyen-Orient.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Choose your language

Instagram

  • Au fil des rues de saumur Bonheur de leau quihellip
  • Aprs des mois de jene de vraie librairie tu rentreshellip
  • Etancher sa soifde fleurs vacancesenfrance vacances flowerstalking flowerporn fontaine expathellip
  • Quand tu as fait le plein de livres et dehellip
  • Time to go back home
  • Mon petit plaisir quand je voyage en train en France?hellip

Me suivre...

Ici aussi…

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Tellou sur Hellocoton