Les Rameaux? Quésaco?


Dimanche prochain, vous aurez probablement d’avoir l’occasion de voir dans les rues des gens avec des bouts de branchages dans les mains. Comme chaque année, ce n’est pas le lobby des producteurs de buis qui fait une opération de com’, mais c’est bien la fête catho des Rameaux.

Ce dimanche là, nous commémorons l’entrée de Jésus dans Jérusalem, sur son âne (c’est triomphant l’âne faut pas croire..), avec des gens qui, sur le bord du chemin, agitaient des palmes et les jetaient sur le sol en guise de bienvenue. Jésus est reçu comme un roi dans la ville des rois. Pour un récit détaillé et pittoresque, vous pouvez lire l’Evangile de Matthieu, chapitre 21, versets 1-11. Je préfère vous prévenir tout de suite, pour ceux qui ne connaissent pas encore la fin de l’histoire: ça va mal finir. C’est pas Hollywood, c’est la vie de Jésus.

Bref, ce jour-là, dans les églises du monde, les fidèles agitent eux aussi des rameaux et entrent gaiement dans l’église, où très rapidement on va lire l’Evangile de la Passion du Christ. Ca casse l’ambiance direct, vu que c’est là que l’on raconte comment Jésus est arrêté, torturé, jugé et meurt.

La tradition veut qu’avant de rentrer dans l’église, le prêtre bénisse les rameaux. On garde ce bout de buis pendant une année chez soi, souvent acroché à un crucifix ou une image pieuse et la croyance/tradition veut que cela protège du « Malin ». Je n’ai pas vraiment eu de conversation constructive à ce jour avec un exorciste ou un gagnant du loto pouvant me certifier que le rameau ramené à la maison ait une utilité quelconque à ce niveau là. Si vous n’avez pas de buis ou de palmier chez vous, ne vous inquiétez pas: généralement les paroisses en fournissent.

Soyons clairs: les grigris ne sont éventuellement que des objets qui nous aident à prier. Ils n’ont pas de pouvoir magique!!! Alors, ça ne sert à rien de se bousculer pour se placer au premier rang devant le prêtre histoire de récupérer un maximum de goutelettes d’eau bénite sur son rameau, afin qu’il soit plus béni que le reste et vous protège plus du mal…. (expérience vécue, hum hum hum…)

Derniers points: la fête des Rameaux est le premier jour de la Semaine Sainte qui va nous conduire vers Pâques (et la fin du Carême donc). Mais nous aurons l’occasion d’y revenir.

Étiquettes :
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

2 commentaires

  • Lolotte
    12 mars 2008 at 18:19

    J’aime beaucoup comme tu racontes, c’est tres ludique! Et tu m’as fait rire! Bonne fete des Rameaux

  • denis
    12 mars 2008 at 18:19

    J’aimerais bien être un âne, et porter Dieu. C’est peut être pour ça que les ânes ont de si beaux yeux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »