« Ta lumière jaillira comme l’aurore » – Une réflexion pour Carême


SOS Mediterranee

Ainsi parle le Seigneur :
Partage ton pain avec celui qui a faim,
accueille chez toi les pauvres sans abri,
couvre celui que tu verras sans vêtement,
ne te dérobe pas à ton semblable.
Alors ta lumière jaillira comme l’aurore,
et tes forces reviendront vite.
Devant toi marchera ta justice,
et la gloire du Seigneur fermera la marche.
Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra ;
si tu cries, il dira : « Me voici. »
Si tu fais disparaître de chez toi
le joug, le geste accusateur, la parole malfaisante,
si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires,
et si tu combles les désirs du malheureux,
ta lumière se lèvera dans les ténèbres
et ton obscurité sera lumière de midi.

(Is 58, 7-10)

 

J’ai une amie qui est à bord du SOS Méditerranée, le bateau qui vient en aide aux migrants qui tentent la traversée de la mer. Entassés des centaines sur des rafiots. Des hommes, des femmes, des enfants.  Et ce boulot de Sisyphe d’aller les secourir, inlassablement. Elle m’épate, comme tous les membres de l’équipage qui sont à bord et font de leur mieux pour être des lumières dans la nuit.

Alors quand je lis ce texte d’Isaïe, c’est cette image de bateau dans la nuit qui me vient à l’esprit. La lumière qui éclaire ces êtres serrés sur une saloperie rafiot qui prend l’eau.

Chercher Dieu…mais il ne répond pas!!!

Retour au texte. Hop, brève remise en contexte. Donc les Assyriens avaient vaincu Jérusalem et déporté le peuple. Grosse tradition des Assyriens de détruire les peuples, ses structures politiques et sa religion, et de déporter tout le monde, de mélanger tout ca en espérant que les gens « s’intègrent ». Et puis Cyrus, le roi de Babylone lâche un peu du lest et autorise à nouveau le culte des israélites et autorise la reconstruction du Temple de Jérusalem. Là, on est en 538 avant JC (oui, je sais, c’est un peu vieux…) Les déportés rentrent d’exil, gonflés à bloc et le cœur léger. (youpi !). Sauf que ça ne se passe pas si bien que prévu et le pays est tout de même ruiné, corrompu (on ne va pas changer les mentalités du jour au lendemain hein ?) avec de graves inégalités sociales. (Ca vous rappelle quelque chose ?). La justice sociale ? On repassera… L’adoration des idoles ? C’est reparti comme en 40. Or ces travers ont déjà été dénoncés par les Prophètes avant l’Exil ! Et quand le peuple était en exil, il avait fait son mea culpa en se disant que oui, quand même, l’injustice sociale et l’idolâtrie sont (en autres) les explications de la chute de Jérusalem. Et voilà que ca recommence.

De quoi énerver un tantinet Isaïe, troisième du nom. Isaie III, le retour du come-back, qui, dans ce passage, essaye de leur faire comprendre que non, Dieu ne va pas répondre à leurs attentes et prières, si dans leur cœur et leur tête c’est du grand n’importe quoi.

Avant notre passage, le peuple montre à Dieu qu’il pratique bien-comme-il-faut, que ces braves gens cochent leurs petites cases de lois à suivre. Bref ils cherchent Dieu et on ne va pas leur jeter la pierre de le faire. Il n’y a pas une manière de faire. Il y a chacun qui suis le chemin qui semble le mener vers Dieu. Sauf qu’ils le cherchent mais Dieu ne leur répond pas. Ils ont l’impression de bien faire, mais Dieu reste silencieux. Sauf que là, Dieu leur dit  en substance « oh eh les cocos ! Tirer la tronche et jeûner, suivre les lois à la règle ca vaut que dalle si vous ne le faites pas avec cœur. Et me chercher, ca commence par s’occuper de son voisin, de celui qui a faim… Et c’est là que Je suis et je te répondrai.

Etre acteur de justice

C’est toi l’acteur de la justice pour les autres. Ce n’est pas le président, ce n’est pas le ministre de l’économie, ce ne sont pas les dispenseurs de « yaka…fokon ». C’est toi. Juste toi. Ca commence par moi. Ca commence par toi. Je sais, on ne peut pas tout changer, résorber toutes les injustices. Mais il faut s’y coller. Là où l’on veut, là où l’on peut.

Jeûner d’égoïsme

Et cela veut dire jeûner d’égoïsme. Jeûner de chaînes qui m’encombrent. Est-ce que je m’enchaîne à des choses qui n’empêchent d’être vraiment libre de me tourner vers les autres ? Le paraître vs le vrai moi. Est-ce que quand je »pratique » ma religion, je le fais avec cœur, ou c’est juste de la pure routine de « validation » ?

Sois lumière

La lumière elle est en toi. Et plus tu l’alimentes de ce que tu donnes autour de toi et plus elle brille. Plus elle brille et plus elle éclaire ceux qui sont dans l’ombre, dans le noir. Je ne te demande pas ici de convertir la terre entière au christianisme. Je te dis juste que ta lumière elle fait chaud au cœur de celui qui la reçoit. Et ça, c’est tout ce dont il a besoin. Surtout quand il est sur un rafiot qui prend l’eau en pleine mer Méditerranée.

SOS Mediterranee

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Laisser un commentaire

Angel Cake

Le blog culinaire et spirituel d’une expat au Moyen-Orient.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Choose your language

Instagram

  • Feels good to be back homeIts not that I donthellip
  • Sweet ohhh sweet briocheauxpralines I have 2 weeks in fronthellip
  • Quand un peu de posie sinvite le long de lahellip
  • Dove sono? Milano!!! vacances holidays unweekendenamoureux escapade expatlife italie italiahellip
  • A marvelous once in a lifetime experience Amazing Such perfectionhellip
  • St Dominique  S Maria delle Grazie Feels like homehellip

Me suivre...

Ici aussi…

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Tellou sur Hellocoton