Miracle! (Y’en aura d’autres…épisode1 donc)


Surfant toujours sur la vague des nourritures spirituelles, en plus des nourritures terrestres, aujourd’hui je suis tombée sur l’Evangile du jour, post-Epiphanie, avec un des miracles de Jésus. Je vous laisse lire ce bref texte tiré de l’Evangile de Luc…

Lc 5, 12-16

Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; celui-ci, en voyant Jésus, tomba la face contre terre et lui demanda : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » A l’instant même, sa lèpre le quitta. Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ta guérison sera pour les gens un témoignage. »
On parlait de lui de plus en plus. De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait.

Pour situer rapidement notre affaire, Luc est un évangéliste médecin de profession et qui ne s’embarrasse pas des détails ici. On ne sait pas dans quelle ville nous sommes (pas Lourdes c’est sûr!), et apparemment, Jésus ne fait que passer de toute façon. Les miracles, il y a en eu avant Bernadette, avant Jésus, etc…et c’est pour cela que la loi juive prévoit la vérification par les prêtres dudit miracle. On remarquera que Jésus est finalement assez discret puisqu’il dit à l’ex-lépreux de ne pas avertir la presse people et rameuter tout le monde pour montrer sa guérison. Il fuirait même ces foules qui ne verraient en lui qu’un guérisseur…

Oui, mais justement, il n’est pas un guérisseur, en tout cas pas au sens de marabout/charlatan. Il guérit de manière plus profonde toute personne qui le souhaite. Encore faut-il le vouloir de tout son coeur. Et c’est sûrement ce qui est arrivé à ce lépreux. Il a dû lui en falloir du courage pour aller trouver Jésus et comprendre que sa maladie n’était pas une plaie qui venait de Dieu, un châtiment corporel. Il lui a fallu croire et faire confiance.

On le sait, et nous l’avons fêté avec l’Epiphanie, Jésus s’est révélé aux hommes. Quoi de plus concret que de montrer la présence de Dieu via des miracles? Mais Jésus n’est pas là que pour ça…et puis peut-être que lui-même se sent un peu dépassé par les évènements, peut-être qu’il a besoin de faire le point. Il est conscient très certainement de sa mission divine. Mais quelle mission au juste? Pour qui? Juste pour les Juifs? Alors, le mieux est encore de se retirer pour prier et s’en remettre à Dieu. Peut-être que Jésus demandait à son Père « tu crois que j’ai bien fait là? » « C’est pas une méga-boulette que de guérir les gens? » « Tu veux quoi de moi? »

Aujourd’hui, après Jésus, Bernadette et les Saintes Maries de la Mer, qu’est ce que j’attends de Jésus, de sa présence? Un miracle? Je suis très certainement lépreuse, mais si je me tourne vers Lui uniquement pour un réconfort personnel, autant aller voir le premier dermato ou le premier psy venu. Mais peut-être que je serai sauvée, si je crois que Jésus non seulement me montre un chemin, mais aussi qu’il marche à mes côtés. (sauf que pour la balade-prière au désert avec Lui, on remet ça à plus tard, parce que c’est les soldes en ce moment et que j’ai repéré des supers escarpins talons aiguilles)   

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »