T’as beau pas être beau? C’est bien! dixit les Béatitudes. Foutage de gueule?


 

Lc 6, 20-26 Jésus était arrêté dans la plaine et la foule l’entourait. Regardant alors
ses disciples, Jésus dit : « Heureux, vous les pauvres : le royaume de Dieu est
à vous ! Heureux, vous qui avez faim maintenant : vous serez rassasiés !
Heureux, vous qui pleurez maintenant : vous rirez ! « Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous repoussent, quand
ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable, à cause du Fils de
l’homme. Ce jour-là, soyez heureux et sautez de joie, car votre récompense est
grande dans le ciel : c’est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes.
« Mais malheureux, vous les riches : vous avez votre consolation ! Malheureux,
vous qui êtes repus maintenant : vous aurez faim ! Malheureux, vous qui riez
maintenant : vous serez dans le deuil et vous pleurerez ! Malheureux êtes-vous
quand tous les hommes disent du bien de vous : c’est ainsi que leurs pères
traitaient les faux prophètes. »

En voilà donc un texte révoltant ! Personnellement il m’énerve, il me dérange. Il me dérange
d’autant plus que nous avons tous connus ces situations où l’on est pauvre ou
alors ou l’on nous insulte. Il y a quelques années, pas si longtemps que ça, toute
bardée de diplômes que j’étais, je me suis retrouvée sans emploi, au RMI. Alors
les paroles de Jésus me heurtent parce que quand on n’a pas 1 euro pour acheter
une baguette de pain, on s’en fout un peu du royaume de Dieu qui est à nous.
Quand on pleure parce que des fois il arrive bien que la vie soit un tantinet
difficile, pour ne pas écrire ici que l’on se prend de grosses claques qui font
bien mal, lire que finalement c’est cool et que l’on doit être heureux parce
que nous sommes en Dieu, c’est un peu le cadet de nos soucis. Et non, je trouve
que ça ne console pas mieux de savoir que les riches d’aujourd’hui, seront
malheureux un jour…


Alors soit on se révolte contre ce texte, et à la limite je
trouve ça sain de se révolter contre la Bible parce que ça implique qu’on ne la
gobe pas non plus sans broncher. Bref, soit on se révolte et on envoie tout
balader en disant que ce pauvre Jésus il avait vraiment pété un câble. Soit on
reconsidère les choses. Hop, on se retourne le cerveau.


On peut commencer par prendre pour principe que la pauvreté cela peut être
n’importe quelle pauvreté. Celle bien sûr physique (pas d’argent, pas de toit),
mais aussi d’autres pauvretés, intellectuelles ou même émotionnelles.


Et là, on se rend compte que ces pauvretés, ces malheurs
sont des manques, des vides en nous. Ces moments, ces choses qui font que l’on n’arrive pas à être soi à fond, à vivre à fond. Cela pourrait nous entraver dans la vie et cela va finalement devenir une force.


Alors qu’à contrario, la personne riche, heureuse est
« plein » et n’a besoin de rien. Et surtout pas de Dieu. Elle se
suffit à elle-même. Elle se satisfait de ses possessions, elle tourne sur
elle-même et se contente d’elle-même. Elle n’a pas de désir et n’attend rien
des autres. La personne qui est en
déficit, matériel, d’amour, va se tourner vers les autres car elle attend
beaucoup d’eux. Elle cherche, elle est
en attente.

 

Or je crois que c’est
là que Dieu nous attend. Dans cette quête, dans nos vides, dans nos relations
avec les autres. Paradoxalement il faut être un peu vide pour être plein. Il
faut avoir des déficits, des creux pour que Dieu puisse y trouver sa place.


Le Royaume de Dieu c’est à construire aujourd’hui et
maintenant avec le seul outil que nous ayons : l’amour. C’est là que Dieu nous attend. Etre à son image, c’est aimer, ici et maintenant, être la preuve de sa présence, en étant présent au monde, en l’aimant. Mais pour cela il faut être en attente, il
faut avoir des vides en soi à combler pour justement laisser de la place aux
autres et à Dieu.

 

 

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

2 commentaires

  • MABdePARIS
    10 août 2015 at 09:48

    les vacances sont une excellente occasion pour découvrir certains de textes plus anciens, dont celui-ci.. superbe. Merci

  • Anonyme
    10 août 2015 at 09:48

    Merci beaucoup Marie de ton message! A tres bientot!
    De : MABdePARIS
    À : telloublog@yahoo.fr
    Envoyé le : Lundi 10 août 2015 10h48
    Objet : Nouveau commentaire de MABdePARIS [Angel Cake]
    #yiv8017987493 body {font:14px « Helvetica Neue », « Helvetica », Helvetica, Arial, sans-serif;}#yiv8017987493 a {color:#2BA6CB;}@media screen and (max-width:670px){#yiv8017987493 a[class= »yiv8017987493btn »] {display:block!important;margin-bottom:10px!important;background-image:none!important;width:100%!important;}#yiv8017987493 div[class= »yiv8017987493column »] {width:100%!important;float:none!important;}#yiv8017987493 table.yiv8017987493social div[class= »yiv8017987493column »] {width:auto!important;}#yiv8017987493 table.yiv8017987493respfont {font-size:12px!important;}}

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »