To go or not to go à la Messe de Minuit: qui es-tu pour juger?


Kim En Joong

Et puisque pendant quelques jours, je ne vais délivrer ici que des recettes de nourritures spirituelles, voici un texte de Jean Debruynne, que personnellement j’aime beaucoup. Croyants ou non, pratiquants ou non, parfois on se sent jugé par les bien-pensants-bien pratiquants (et je suis la première à devoir balayer devant la porte parfois)…. Mais je pense qu’il faut aller au-delà, comme le montre ce texte et laisser Dieu parler dans le coeur de chacun comme il l’entend. Ca, c’est le mystère de Noël: Jésus qui vient en nous, avec nous. Sur ce, passez une bonne veillée de Noël!


Si tes enfants ne veulent pas aller à la messe de Noël, ne dis pas: « Ils n’ont plus la foi! », dis seulement « Ils ne vont pas à la messe. ». Car qui t’a chargé de déterminé la mesure et le degré de la foi des uns et des autres?
N’oublie jamais l’Evangile, car c’est devant cette païenne de Cananéenne ou cet idolâtre de centurion romain que Jésus ne peut s’empêcher de s’exclamer de joie: « Jamais je n’ai vu une pareille foi en Israël »

Si ta fille vit avec un copain sans être mariée, ne dis pas: « Elle vit dans le péché! », dis: « Ma fille vit avec un ami ». Car est-ce toi que Dieu a désigné pour organiser le jugement dernier?

Si tes petits-enfants ne sont pas baptisés ou ne vont pas au catéchisme, ne clame pas à qui veut l’entendre: »Ils ont rejeté l’Eglise et les sacrements… ». Que sais-tu des rendez-vous secrets que Dieu peut avoir avec tes petits-enfants? Ces surprises bouleversantes dont nul ne connaît ni le jour ni l’heure? Sais-tu qu’il n’y a jamais eu autant de baptême d’adultes qu’en ces temps-ci?
Accepte que la foi de tes petits-enfants ne soit pas qu’en tes seules mains, et ne dépende pas que de toi.

Mais c’est parce que je sais que tu souffres de tout cela et que tu risques bien d’en avoir encore plus mal au cour des réunions de famille qui s’annoncent que je voudrais éclairer ton regard d’une étoile.

Devenir capable de regarder l’autre comme un enfant de Dieu et non plus comme un non-pratiquant, le voir avec la tendresse même de Dieu, écouter l’autre comme quelqu’un à aimer et  on comme un présumé-coupable, c’est le signe le plus concret que Noël est bien arrivé et que c’est bien vrai que Dieu s’est fait homme.

Jean Debruynne

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

3 commentaires

  • Jmi
    25 décembre 2008 at 10:17

    Merci
    Bravo à toi Tellou de nous rappeler ces paroles lumineuses de jean Debruynne ! Merci…

  • grany
    25 décembre 2008 at 10:17

    c’ est magnifique …
    mille merci …
    ces textes m’ ont fait un bien fou surtout celui du fardeau …
    au plaisir de vous lire en attendant tous mes voeux …
    grany

  • palaisdeslys
    25 décembre 2008 at 10:17

    J’aime bien cette façon de voir les choses!!! CA me plait! Merci pour ce partage!

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Choose your language

Me suivre...

Ici aussi…

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Tellou sur Hellocoton
Translate »