« A la jeunesse » du Pape François


A la Jeunesse Pape Francois

 

Les éditions des Equateurs ont eu la gentillesse de me faire parvenir « A la jeunesse », le recueil de discours du Pape François lors des JMJ de Cracovie.  En soi, quand on vous offre un livre c’est déjà une bonne raison de le lire. Et pour ma part, quand c’est un livre, en français et catho, c’est la fête dans ma chaumière.  Ensuite, oui, depuis que le Pape François a été élu, je n’ai jamais autant regardé du coté de Vatican, l’âme et le cœur plein d’espoir pour qu’enfin mon Église change, arrête de se scléroser et, pour être claire, devienne vraiment catholique, ouverte a tous.  Super fan de François. Que de bonnes raisons de se plonger dans ce livre.

«Voilà le secret, chers amis. Dieu attend quelque chose de toi, Dieu veut quelque chose de toi, Dieu t’attend. Dieu vient rompre nos fermetures, il vient ouvrir les portes de nos vies, de nos visions, de nos regards. Dieu vient ouvrir tout ce qui t’enferme. Il t’invite à rêver, il veut te faire voir qu’avec toi le monde peut être différent.»

Et puis lire cet ouvrage me rappelle mes JMJ à moi, il y a quelques années, à Rome puis Toronto. Generation JPII. Je me rappelle surtout me retrouver le premier jour au milieu de St Pierre de Rome, noire de monde, noire de jeunes, avec un Pape qui nous demandait «  Qu’est –ce –que vous êtes venus chercher ? Ou mieux, Qui êtes-vous venus chercher ? ». Bref, je me souviens de mots puissants qui nous prenaient aux tripes. Et pourtant, à l’époque, ils étaient dits par un pape malade.

Alors j’avais envie de retrouver ce pouvoir des mots dans les pages de ce recueil. Et ils sont là. Même si le gros souci d’un livre, c’est justement de ne pouvoir retranscrire la ferveur qui accueillait ces discours du pape.

Ils sont la, les mots de François. Égal a lui-même : direct, sans chichis. On sera donc heureux de retrouver les exhortations du Pape à ne pas être de jeunes « abrutis » qui prennent la vie comme un divan bien confortable.

«Tu me diras: Père, mais moi, j’ai bien des limites, je suis pécheur, que puis-je faire? Quand le Seigneur nous appelle, il ne pense pas à ce que nous sommes, à ce que nous étions, à ce que nous avons fait ou cessé de faire. Au contraire, au moment où il nous appelle, il regarde tout ce que nous pourrions faire, tout l’amour que nous sommes capables de propager. Lui parie toujours sur l’avenir, sur demain. Jésus te projette à l’horizon.»

Mais outre le super best of aux jeunes lors du week-end final, j’ai découvert aussi la perle qu’est son homélie lors de la messe aux prêtres, religieux et religieuses. Certes il visait leur apostolat, leur ministère, mais il y a tellement de conseils qui peuvent s’appliquer à nous tous.

« On pourrait dire que l’Évangile, livre vivant de la miséricorde de Dieu, qui est lu et relu continuellement, a encore des pages blanches au fond : il reste un livre ouvert, que nous sommes appelés à écrire avec le même style, c’est-à-dire en accomplissant des œuvres de miséricorde. Je vous demande : les pages du livre de chacun de vous, comment sont-elles ? Sont-elles écrites chaque jour ? Sont-elles écrites un peu oui, un peu non ? Sont-elles blanches ? Que la Mère de Dieu nous aide en cela : qu’elle, qui a pleinement accueilli la Parole de Dieu dans sa vie (cf. Lc 8, 20-21), nous donne la grâce d’être des écrivains vivants de l’Évangile »

A mon humble avis, et même si j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, ce livre s’adresse en premier lieu aux JMJistes qui seront heureux de retrouver ce qu’ils ont entendu « en live » et ce qui les a fait vibrer. Et oui, franchement, jeune jmjiste, achète ce livre pour pouvoir ruminer toutes ces belles paroles que tu as entendu en Pologne. C’est la fille qui écoute toujours ses CD des chansons des JMJ de son époque (pan, coup de vieux) qui te dit ça.  Vas-y, fonce en librairie te le procurer. Ya que du bon dedans.

Pour le reste du lectorat catho, à moins de faire de la pastorale auprès des jeunes, je ne suis pas certaine que cet ouvrage soit un essentiel parce que François est tellement percutant dans ses discours, ses homélies, qu’un livre des JMJ ne suffit pas à capter sa philosophie sur beaucoup de sujets. C’est forcément limité.

 

PS : Outre la joie de lire ce livre, j’ai découvert ainsi les Editions des Équateurs, que je connaissais forcement via certaines de mes lectures, mais sans réaliser que c’était cette maison. Pauvre de moi ! Aller sur leur site, c’est comme pour un gourmand rentrer dans une pâtisserie Pierre Hermé. On veut goûter à tout ! (et pas que les livres spirituels…).

Pape François JMJ

SS. Papa Francesco – Viaggio Polonia GMG-Pranzo con i giovani
30-07-2016
@Servizio Fotografico – L’Osservatore Romano

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Laisser un commentaire

Angel Cake

Le blog culinaire et spirituel d’une expat au Moyen-Orient.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Choose your language

Instagram

  • So what do you do with fresh zaatar? A zaatarhellip
  • Indulging into a very healthy banana bread ok with chocolatehellip
  • Sur le blog ma mthode trucs et astuces pour obtenirhellip
  • Whittakers chocolate une rvlation Jamais je naurai cru quun chocolathellip
  • My heart melted mothersday fetedesmeres In the Middle East Mothershellip
  • A crust a bit too dark but insidehummmmm Bonheur duhellip

Me suivre...

Ici aussi…

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Tellou sur Hellocoton