La Truffade auvergnate


    L’hiver est le bon moment pour faire goûter à Chéri cette petite spécialité de mon pays: la truffade. Disons-le tout le suite, la truffade n’est pas dans la suite logique des derniers petits plats publiés sur ce blog: la truffade est le plat du pays « qui tient au corps. Mais pour paraphraser cette magnfique réplique du film « Le Bonheur est dans le pré »: c’est pas lourd la truffade! 😉

    La truffade d’hier soir a fait du chemin puisque le fromage a été ramené d’Auvergne, puis congelé à la capitale, pour être dépecé en lamelles et fondu en Allemagne. C’est beau l’Europe. Tout ça pour dire aussi que la tome fraîche se congèle très bien. Qu’est ce que la tome?  C’est un Cantal très jeune. Un fromage que l’on trouve donc dans le Cantal et les quelques départements limitrophes. Et la truffade est un plat sur le même principe que l’aligot: pommes de terre et fromage fondu. Super Miam.

    On mange généralement la truffade comme ça, accompagnée d’une petite salade. Chez moi c’éyait de la mâche auvergnate aussi ramassée dans les prés par mes petites mains. Ca c’est la recette traditionnelle, telle qu’on la fait à la maison. Si vous êtes plus « riche », vous pouvez aussi ajouter un peu de lardons.

    La recette? La voilààààà!!

TRUFFADE

Pour deux personnes:
400g de pommes-de-terre
175g de tome de Cantal fraîche
3 gousses d’ail
Deux brins de persil émincé

.

    Découper les pommes de terre en rondelles et les faire revenir dans une poele avec un peu d’huile d’olive. La « vraie » truffade se fait avec  une bonne dose de saindoux , de lard  etc . Quand les pommes de terre sont cuites et bien dorées, ajouter l’ail et le persil émincés, sel et poivre.

    Ajouter alors la tome découpée en fine lamelles et la laisser fondre. Remuer régulièrement pour rendre le mélange homogène. Quand tout le fromage est fondu et qu’il commence même à gratiner, c’est prêt!!!! Servir avec une petite salade.
Miam!!!!

Étiquettes :
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

6 commentaires

  • eglantine
    1 février 2008 at 13:16

    Trop on, je me rappelle que j’ai justement un peu de cantal frais au congélateur !

  • fofil
    1 février 2008 at 13:16

    humm, ca me donne envie!! vu le temps en plus..froid,vent,pluie…ca me reconforterait bien!!

  • Rosa
    1 février 2008 at 13:16

    Dé-li-cieux!!! Un vrai régal!
    Bises,
    Rosa

  • alienor
    1 février 2008 at 13:16

    Franchement vu le temps de misère par ici rien de tel que ce genre de plat !!

  • Manu
    1 février 2008 at 13:16

    Impeccable. Rien à redire… sinon que la première photo est diaboliquement appétissante !

  • vincent
    1 février 2008 at 13:16

    Et ça s’appelle comment ce plat?
    On dirait une imitation de la truffade, la spécialité du cantal.
    Mais ça peut pas être ça. Il faut plus de tomme et pas de persil. La différence avec la truffade c’est que quand vous servez, ça doit filer presque un mètre. Non c’est pas de la truffade!
    mais miam quand même

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »