Cheesecake Suprême


Presque 7 ans de blog et pas une seule fois je n’avais réalisé et publié un bon vieux cheesecake des familles américaines! C’est pas les cheesecakes ou assimilés qui manquent sur le blog pourtant! Ici ou ici, mais avec une préférence pour le potiron/chocolat ou le light de Gordon Ramsay. Mais bon, du coup l’autre jour, à l’occasion d’un déjeuner entre copines, je me suis lancée dans le vrai de vrai. Cette fois-ci pas de chichis! Et pour toutes mes envies américaines, direction mon Better Homes and Gardens cookbook. Une référence pour moi: le Ginette Matthiot de la cuisine américaine. Que du basic qui sort impeccable. Better Homes and Gardens est au départ un magazine. Vous trouverez leurs recettes et autres conseils en ligne aussi: ici.

Rien de surprenant ici donc: on a affaire à un vrai cheesecake maison, délicatement parfumé, à la texture compacte, mais néanmoins pas étouffante. Le vrai bon cheesecake quoi. Une bonne base pour ensuite laisser libre cours à son imagination. Seule entorse à la recette: j’ai mis des speculoos à la place de Crackers Graham et de la cannelle. Et j’ai aussi délibérément omis 1CS de sucre à rajouter dans la croûte: à mon avis les spéculoos sont suffisamment parfumés à la cannelle et suffisamment sucrés sans en rajouter.

 

CHEESECAKE SUPREME
1 cup ½ de speculoos écrasés
½ cup de beurre fondu
2CS de farine
600g de fromage frais type Philadelphia
1 cup de sucre
1cc de vanille liquide
¼ cup de lait
3 œufs légèrement battus

Si ce n’est déjà fait, écraser les speculoos et faire fondre le beurre. (Ma méthode pour écraser des biscuits sans en mettre partout : les mettre dans un sac congélation à zip, chasser l’air et fermer, frapper le sac au rouleau à pâtisserie)

Mélanger les miettes de biscuits et le beurre fondu et répartir la préparation dans un moule de 20cm de diamètre. Réserver.

Préchauffer le four à 180°. Dans un robot muni d’un fouet, mélanger le fromage frais, le sucre, la farine et la vanille liquide. Une fois la préparation homogène, la détendre avec le lait. Puis incorporer les œufs en fouettant légèrement.
Verser la préparation dans le moule et enfourner pour 40 à 45mn. Le cheesecake est prêt quand une zone d’environ 7cm sur le pourtour du gâteau semble prise quand on l’agite un peu.

Une fois le cheesecake sorti, le laisser refroidir 30mn. Puis le démouler délicatement et le laisser refroidir complètement. Nettement meilleur quand il a reposé au minimum 4h au frais.

Se déguste tel quel, mais aussi avec un coulis de fruits rouges, une compote de fruits ou des fruits frais, une sauce au chocolat….

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

2 commentaires

  • Black SAPES
    3 avril 2014 at 22:13

    Attention, je suis une dingue du cheesecake et après avoir testé plusieurs recettes je ne suis toujours pas vraiment satisfaite de la consistance ….
    Alors il me reste a tester la tienne !!!
    Merci

  • tellou
    3 avril 2014 at 22:13

    C’est vrai que finalement il y a autant de cheesecakes que de goûts dans la nature. Personnellement je trouve souvent les « vrais » cheesecakes new-yorkais (y compris ceux dégustés aux US), un peu trop plombants. Super bons, mais au bout de 3 cuillères je suis rassasiée! Cette version-là me convient mieux. Mais ça reste très subjectif. J’espère qu’elle te conviendra à toi aussi. N’hésite pas à revenir poster un commentaire pour dire ce que tu en as pensé! Merci de ton passage!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »