Le Chou Farci pas à pas (et pas gras)


    Ce week-end ce fut encore l’occasion d’allier deux objectifs: « je fais goûter des spécialités de ma région à Chéri » et « Je fais manger des légumes à Chéri ». Oui, parce que la truffade c’est bien, mais bon, c’est pas ce que l’Auvergne fait de plus léger! En plus léger, ou du moins, en ce que l’opn peut aisément cuisiner en plus léger il y a le chou farci.
    Inutile de préciser qu’au pays, le chou farci se prépare avec de la viande revenue dans du lard, ou alors on ajoute des lardons, ou mieux encore, le pauvre chou est réduit à sa portion la plus congrue pour laisser la part belle à la viande.

    Ma recette, mainte fois éprouvée auprès des amis est plus légère en ce sens que j’essaye d’équilibrer le ratio légumes/farce et que je ne cuisine pas la farce dans un kilo de saindoux. Et promis, le résultat est tout aussi bon, outre le fait que servir un choux farci à table est assez joli en soi et généralement vous attire les commentaires admiratifs de vos invités. Et ça c’est que de l’amour, et l’amour, comme je le répète souvent sur ce blog, ya que ça de vrai!

    Bon, alors pour aller au plus concret, en soi, faire un chou farci c’est pas compliqué: il faut faire une farce et avoir un chou sous la main. Mais c’est long! Et c’est là que l’on remercie Mme Aubry qui, il y a quelques années a fait passer uen loi permettant de rentrer chez soi pour concocter à l’avance un chou farci. Et dire que le gouvernement actuel voudrait nous enlever ça? Mais où va-t-on trouver le temps de le faire notre chou hein?

    Bon, aller, c’est parti pour la recette en images et pas à pas.

CHOU FARCI
(pour 4 à 6 personnes)

1 petit chou frisé
3 carottes
250g de viande hâchée
1 oignon, 1 oeuf
30g de pain rassis et un peu de lait pour le réhydrater
3 gousses d’ail
1cc d’herbes de provence
Sel, poivre

Première étape: effeuiller le chou frisé jusqu’au coeur. Recueuillir le plus de feuilles entières possible, puis découper le coeur en quartiers et enlever le trognon. Faire bouillir de l’eau dans une grande cocotte et plonger les feuilles 3 par 3 ou plus suivant la contenance de la cocotte, afin de les ébouillanter. « Blanchir » les feuilles de chou 5mn permet de les rendre plus digeste d’une part, et d’autre part, le chou est plus facile à cuire aussi. Souvent je blanchis les feuilles au-delà de 5mn, pour attendre que les feuilles soient tendres, d’un vert assez « flashy ». Les feuilles sont pré-cuites, mais je préfère.

Pendant ce temps-là la farce peut être préparée. Emincer finement l’oignon et le faire revenir dans une poële avec un peu d’huile d’olive jusuq’à ce qu’il soit translucide, voire qu’il dore un peu.

Dans une jatte découper le pain rassis en petit bouts et l’arroser de lait pour le réhydrater. Un fois qu’il est détrempé, ajouter la viande hâchée (j’utilise généralement du steack hâché à 5% de MG, mais rien n’empêche de faire 50% boeuf et 50% cochon. Je trouve que ça a moins de goût avec de la viande de cochon). Ajouter aussi l’oignon cuit, les gousses d’ail émincées, le sel, le poivre, les herbes de provence. Bien mélanger. (Je mélange à la main afin d’obtenir une farce bien homogène…mais votre robot sera peut-être ravi de le faire à votre place!) A ce stade, les amateurs peuvent aussi rajouter quelques lardons fumés, revenus dans une poële.

Chemiser une cocotte minute d’un torchon

Prendre la moitié des feuilles de chou et commencer à tapisser le fond de la cocotte en commençant oar les feuilles les plus grandes et les plus belles (en réserver pour en mettre sur le dessus). Arranger les feuilles de telle manière que la queue de la feuille soit vers l’extérieur, et quelles soient en quinconce. Ajouter la moitié des carottes débitées en rondelles. (Les carottes sont pas obligatoires, mais je trouve qu’outre le fait que ça rajoute de la couleur au plat, ça apporte un plus de légumes.

Répartir ensuite la farce, puis remettre l’autre moitié des carottes, l’autre moitié des feuilles de chou en terminant par les plus belles et en bordant bien sur les côtés.

Fermer le torchon en serrant bien avec un lien ou un élastique à cheveux.

Mettre 200ml d’eau au fond de la cocotte et laisser cuire une heure à feu doux. Si le chou a été fait dan sune cocotte minute, 30mn de cuisson à partir du moment où « ça siffle » suffisent. Sortir le chou du torchon et le servir sur un plat de présentation.

Et voilààà!!! Bon appétit!!!


Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

14 commentaires

  • maribou
    3 février 2008 at 04:51

    dis donc!
    merci pour toutes les étapes. Je crois que ça me sera bien utile lorsque je tenterai la recette.
    J’ai déja fait des feuilles de choux farcies et c’était très long et difficile à manipuler. Je tente ta recette et j’espère réussir plus facilement.

  • soumia
    3 février 2008 at 04:51

    c’est une très bonne idée! je note aussi!

  • tini
    3 février 2008 at 04:51

    c’est trés bon mùais c’est trés long..Moi c’est la seule recette que mon mari fait, une des seules;.je l’ai d’ailleurs mise sur mon blog il y à quelque temps; Bonne journée

  • cocotte
    3 février 2008 at 04:51

    wahou! ça c’est noté dans les trucs à faire absolument!! merci!

  • marion
    3 février 2008 at 04:51

    j’ai tenté la recette à la cocotte minute, mais au bout d’1/4 d’heure le torchon etait en train de cramer, donc ma deduction est la suivante : 200 ml de liquide ne suffisent pas.
    J’ai depuis rectifié la recette en noyant systematiquement le chou dans un melange eau-vin blanc et miam.

  • yann
    3 février 2008 at 04:51

    oui marion a raison; c’est 200 cL qu’il faut;
    Moi je mets le chou dans le panier sur le trépied dans la cocotte si bien qu’il est cuit quasi qu’à la vapeur

  • Tellou
    3 février 2008 at 04:51

    Quelques précisions
    En ce qui concerne les cocottes, le plus simple est effectivement de mettre le torchon dans le panier et de faire cuire à la vapeur. Pour la quantité d’eau à utiliser, ce sont les quantités habituelles que vous utilisez pour cuire à la vapeur. Si vous ne cuisez pas à la vapeur, prévoyez plus. (200cl, ça fait 2l chez moi… à mon avis ça fait un peu trop….)
    En ce qui concerne l’utilisation du torchon, il peut paraître « cramé » car effectivement à cuire au fond de la cocotte, s’il n’y a pas assez d’eau il prend une couleur marron. Ceci dit, j’ai mes « torchons à chou farci » maintenant, que je passe en machine une fois le chou cuit.

  • yonglu
    3 février 2008 at 04:51

    pépin
    j’ai suivi la recette à la trace. la seule chose, c’est que j’ai mis mon linge dans le panier avec de l’eau en dessous. Au bout de 20mn de cuisson ça sentait le cramé, j’ai donc ouvert ma cocotte pour voir un dépot de presque 1mm au fond de la cuve, très noir et très dur. j’ai mis le maximum d’eau pour poursuivre la cuisson. RESULTAT : le chou est excellent mais le travail pour récupérer la cocotte je ne vous dis pas … de même pour le linge ?!?!

  • MAGIE
    3 février 2008 at 04:51

    merci
    j’ai suivi la recette à la lettre et tout s’est déroulé à la perfection. Le torchon était marron mais pas brulé, le nettoyer en gros dans la javel et je le conserve pour la prochaine. Tout le monde s’est régalé et je le referai.
    Merci bien pour cette recette facile à faire.

  • Caro
    3 février 2008 at 04:51

    Merci de ces photos car je n’avais visiblement rien compris, je teste ce soir !!!!!!!! en commencant ce matin je devrait y arriver mdr bz

  • Marie
    3 février 2008 at 04:51

    Cuisson
    Bonjour
    Pensez vous que la cuisson dans le torchon, mais au cuiseur vapeur électrique, pourrait fonctionner ? En tout cas merci pour la recette je vais essayer dès que j’aurai acheté mon chou !!

  • foufoune
    3 février 2008 at 04:51

    Alternative au torchon
    De la crépine de porc (comme ça, tout se mange !)

  • Didier
    3 février 2008 at 04:51

    Question sur le torchon ….
    Bonjour, jedécouvre votre recette et elle me parait excellente je vais l’essayer très prochainement. Je me demande juste que est l’intérêt réél du torchon est-ce une cuisson ‘vapeur’ ou simplement permettre au choux de rester en forme ? Merci de cette recette.

  • Milupa
    3 février 2008 at 04:51

    Bonjour
    Je fais régulièrement votre recette et elle a un succès fou auprès de mon mari, mes enfants et toute ma famille en général ;o)
    Merci pour cette excellent recette

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »