« La théorie du genre » d’Ignace Berten


théorie du genre

 

Encore une fois, la féministe que je suis abordait ce livre de manière très sceptique. J’attendais vraiment de lire ce qu’un homme, un religieux qui plus est, avait à dire sur « la théorie du genre » ; Rien que le titre me provoquait puisqu’il reprend l’épouvantail habituel d’une seule « théorie du genre » dont, pour les catholiques, le complot ultime serait de renverser les structures familiales établies et de laisser les gens décider de leur sexe et de leur orientation sexuelle.

 

Non UNE mais DES théories du genre

Et puis en fait, l’ouvrage est plutôt bien fait. Il est court mais reprend de façon succincte toutes LES théories du genre et insiste vraiment sur ce que chacune d’entre elle apporte aux sciences humaines et à la société. Il met bien en avant le fait que la grande majorité des théories sur le genre mettent en exergue les conditions sociales qui façonnent la masculinité et la féminité dans une société, ce qui va bien au-delà des fonctions purement biologiques mâles ou femelles, qui certes sont déterminantes, mais pas seulement.

Je trouve Ignace Berten assez objectif dans l’ensemble dans son état des lieux des théories, de ce qu’elles apportent, des problèmes qu’elles soulèvent en général et pour la communauté catholique en particulier. Il passe un instant sur les controverses en France (Mariage pour tous/ Manif pour tous/ ABC de l’égalité…) et essaye d’élargir le débat pour les catholiques.

J’apprécie particulièrement sur le fait qu’il insiste sur la reconnaissance des facteurs sociaux dans la discrimination envers les femmes et reconnait que si l’Eglise catholique se bouche les yeux à ce sujet c’est qu’elle ne veut pas ouvrir la boîte de pandore de l’ordination des femmes. Là, je trouve Ignace Berten un peu léger en associant facteurs sociaux de construction de l’identité féminine et ordination des femmes. Avant l’ordination, c’est toute la place des femmes et la manière dont elles sont considérées dans l’Eglise qu’il faut revoir. Oui l’ordination n’en est que la partie la plus visible de l’iceberg, mais justement, c’est un iceberg.

Donc si le livre est plutôt bien dans l’ensemble, je lui trouve tout de même quelques approximations (voire une ou deux horreurs) concernant l’homosexualité, notamment lorsqu’il écrit que les homosexuels seraient finalement porteurs d’une déficience physique ou psychologique innée, en faisant en quelque sorte des handicapés ou des personnes qui auraient subi un traumatisme jeunes. Et là, pour moi, c’est non, non non et non. Comment peut-on écrire une telle horreur ? C’est incroyable qu’encore aujourd’hui certains catholiques ne peuvent envisager l’homosexualité que comme une déviance ou une maladie! Et il est vraiment dommage qu’un livre qui par ailleurs est plutôt bien fait sur LES théories du genre, tombe dans cet écueil.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Choose your language

Instagram

  • Ohhh the sound and smell of bread just out of
  • Aujourdhui sur le blog recension du livre dIgnace Berten sur
  • Palm trees palm trees and more palm trees khaliji khaleej
  • Its a mens world khaliji khaleej mavieenarabie arabia arabie
  • mavieenarabie khaleej khaliji arabia white thobe
  • Dans la srie mavieenarabie  voici le pull en rayon

Me suivre...

Ici aussi…

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Tellou sur Hellocoton