Croustifondant aux nectarines


Qui ne connaît pas encore le merveilleux « croustifondant » d’Erin?  Qui n’a pas encore réalisé ce merveilleux gâteau si moelleux à l’intérieur et craquant à l’extérieur? Un vrai bonheur, d’une réalisation si simple pour un résultat impeccable et si bon!

Par contre, pourquoi se priver aussi de ce plaisir en été, où l’on mange moins de pommes? Ni une ni deux, hop hop, j’ai décidé de reprendre la recette et de la réaliser avec des nectarines, d’autant que les nectarines s’accomodent très bien des amandes?  C’est super bon. Nettement meilleur le lendemain et le surlendemain avec un petit passage au frigo. Le seul inconvénient c’est que cela demande d’attendre un peu avant de déguster ou de préparer ce gâteau en quantité suffisante pour avoir des « restes » (ô combien délicieux ces restes..).

C’est donc parti pour la recette, pratiquement copier/coller de chez Erin (pourquoi changer une formule gagnante hein?). Seul changement: je mets un chouïa plus d’amandes effilées sur le dessus du gâteau….rhooo la gourmande!

CROUSTIFONDANT AUX NECTARINES

Pour un moule à manqué de 22cm de diamètre

7 nectarines
2 oeufs ( légèrement battus )
60 g de farine

70 g de sucre
90 ml de lait
2CS d’huile d’olive
1CS de Crema Mandorla
1 sachet de levure chimique
1 pincée de bicarbonate

Pour le croustillant:
80 g de sucre
1 oeuf
3 CS de beurre fondu
3 belles càs d’amandes effilées

Mélanger la farine, le sucre, la levure chimique et le bicarbonate dans un saladier. Y creuser un puits et ajouter les oeufs battus à la fourchette, l’huile, l’alcool. Ajouter le lait progressivement afin d’éviter les grumeaux.

Préchauffer le four à 200°C. Couper les nectarines en fines lamelles. Les immerger au fur et à mesure dans la pâte afin qu’elles ne s’oxydent pas. Bien mélanger et verser dans le moule beurré et fariné. Bien tasser, lisser à la spatule. Enfourner pour 25 minutes à 200°C, jusqu’à ce qu’il soit doré et ferme au toucher.

Pendant ce temps, réaliser le croustillant : Battre l’oeuf et le sucre jusqu’à ce que cela blanchisse. Y ajouter le beurre fondu et les amandes effilées. Verser sur le gâteau chaud. Enfourner pour 10 minutes à 200°C.

Attendre que le gâteau refroidisse avant de le démouler.



Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

16 commentaires

  • Clémentine
    26 septembre 2008 at 11:27

    Les recettes d’Eryn c’est toujours une réussite… Et ta version aux nectarines a vraiment l’air délicieuse

  • La Fée Maison
    26 septembre 2008 at 11:27

    ouh la beau gateau ! tu me donnes trop envie !

  • lili
    26 septembre 2008 at 11:27

    elle me fait de l’oeil ta tarte !

  • clemence
    26 septembre 2008 at 11:27

    un superbe détournement d’une recette qui à fait le tour de la blogosphère !

  • christine
    26 septembre 2008 at 11:27

    Il doit être délicieux aussi aux nectarines, j’ai déjà fais le gâteau invisible pommes-poires mais pas encore le croustifondant, à faire au plus vite, miam!!!

  • Tiuscha
    26 septembre 2008 at 11:27

    Joli, j’en salive ! Avec des prunes, ils doit être délicieux aussi…

  • mari
    26 septembre 2008 at 11:27

    oui,oui,oui…je le connais….une vraie tentation !

  • gourmande bleue
    26 septembre 2008 at 11:27

    il faut vraiment que je teste ce gateau

  • ceci
    26 septembre 2008 at 11:27

    Qu’est-ce qu’il est beau ce croustifondant…il t’en reste une part??

  • marina
    26 septembre 2008 at 11:27

    wwwaaaaaaaaooouuuuuuuuhhhhhhhh j’adore mais c’est quoi la crema mandorla stp?

  • MaryAthenes
    26 septembre 2008 at 11:27

    Je ne le connaissais pas mais c’est sur qu’il a l’air tres bon… et avec des nectarines aussi !
    Bises

  • electromenagere
    26 septembre 2008 at 11:27

    Grrrr ! j’en veux !!

  • ml
    26 septembre 2008 at 11:27

    Ha éryn , un monde à elle toute seule , bravo belle réussite

  • Pupuce
    26 septembre 2008 at 11:27

    c’est très appétissant dis moi!!! il faudra que j’essaie ce croustifondant!!!

  • Frijoles
    26 septembre 2008 at 11:27

    Super fondant qu’il a l’air…j’entends son appel d’ici.

  • Eryn
    26 septembre 2008 at 11:27

    Rahhh, faut pas me faire envie comme ça ! Entre les brioches, le croustifondant ( j’ai fait aux pêches de vigne cet été, c’était pas mal non plus ! ), les cakes carambar et autres joyeusetés, je me languis déjà de passer à table ! Lol
    Bises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Translate »