Babka au chocolat du New York Times. Ou comment une recette peut être too much


NYT Chocolate Babka

A force de poster mes brioches du vendredi du mon compte facebook perso, j’ai fini par avoir une amie qui m’a lancé un défi : réaliser la babka au chocolat du NYT. Une tuerie il parait.

Effectivement à lire la recette, c’est une belle brioche fourrée au chocolat avec un streusel au chocolat dessus. Super miam.

Dans les faits, ce n’est pas aussi évident et j’émets des réserves, tant sur le processus de fabrication que sur le résultat.  C’est certainement bon, mais c’est typiquement le genre de recette où  c’est « trop ». Trop de manipulation de la pâte (sur une pâte briochée, je ne vois pas l’intérêt, à part la faire retomber), trop de sucre, trop de gras, trop trop trop…

Commençons par le processus de fabrication, avec une recette qui donne une pâte molle, très molle dans laquelle l’on tente de mettre une garniture très grasse. C’est comme étaler de l’huile sur une patinoire. Donc l’opération a été un sacré défi qui a saccagé mon plan de travail et pourri mon tablier il faut bien l’avouer. Du coup, j’ai zappé l’étape de la mise au congélateur du rouleau qui n’était pas du tout manipulable (et m’aurais complètement sali le congélateur au passage aussi).

Je continue ma critique avec l’évaluation par les papilles. Au final, franchement, autant la babka est bonne, autant je ne vois pas du tout l’intérêt du streusel si ce n’est vouloir absolument te faire mourir d’étouffement. Pourquoi vouloir toujours en rajouter quand la base est déjà excellente hein ? Surtout pour une brioche ! C’est très différent pour cette recette de muffin avec une croûte de streusel et là, oui cela marche parfaitement ! Idem avec le sirop, qui de toute façon ne sauve pas de l’étouffement et rajoute quant à lui un coté écœurant.

Pour moi ce n’est pas une babka, c’est une babka bourrées aux hormones. Ce n’est plus une brioche, mais presque un gâteau et du cup, c’est moins bien. Il y a des fois, ou la simplicité, bien exécutée et avec de bons produits est nettement mieux que des tentatives d’en faire toujours plus, pour l’esbroufe.

 

Les proportions étaient données en cups et en grammes. J’ai préféré suivre les cups, parce que comme je l’ai déjà indiqué ici , un volume n’est pas un poids. Dans les recettes américaines du coup je fais plus confiance à leurs cups qu’ à leur poids.

Bref, vous l’aurez compris, une recette pas 100% convaincante. Mais je vous la mets quand même au cas où vous vouliez faire vos adaptations et parce que pris a part, les différentes composantes sont bonnes. La pâte à brioche est bonne, la ganache est sympa et le streusel peut se réutiliser dans une autre recette.

Source Chocolate Babka NYT

Babka au chocolat

Tellou

Le blog culinaire et spirituel d'une expat au Moyen Orient.

Vous pourriez également apprécier :

Un commentaire

  • Lucie cali
    6 novembre 2016 at 17:30

    Rien que de lire la liste des ingredients j’ai pas envie de le faire…trop long!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose your language

Angel Cake

Le blog spirituel et culinaire d’une fille catho, féministe, qui cuisine, et qui a la bonne idée d’être expat sur la péninsule arabique.

S'abonner au blog...

...pour recevoir les derniers articles dans sa boite mail

Instagram

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Me suivre...

Ici aussi…

Vos commentaires